Festival de Cannes : « Fumer fait tousser » mais aussi bien rigoler les festivaliers

SEANCE DE MINUIT Un défilé de stars française a défendu les couleurs de « Fumer fait tousser » samedi soir au Festival de Cannes

De notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié
— 
"Fumer fait tousser" très acclamé en séance de Minuit à Cannes — 20 Minutes
  • Quentin Dupieux et son équipe ont été longuement acclamés avant et après la projection de « Fumer fait tousser ».
  • Cette comédie délirante réunit une belle brochette de stars.
  • Le réalisateur était très ému par cet accueil enthousiaste d'un public survolté.

Ils sont venus, ils sont tous là. Adèle Exarchopoulos, Blanche Gardin, Gilles Lellouche, Jean-Pascal Zadi, Alain Chabat, Grégoire Ludig, David Marsais, Anaïs Demoustier, Oulaya Amamra et Vincent Lacoste entouraient Quentin Dupieux pour présenter Fumer fait tousser à  Cannes en séance de Minuit. Ils ont été acclamés avant même le début de la projection !

Drôle de finesse

« C’est un film qui est d’une drôlerie et d’une finesse extrêmes, comme Quentin en a l’habitude » a confié Jean-Pascal Zadi à 20 Minutes juste avant la projection. D’une finesse pas toujours, mais à hurler de rire, absolument !

Le pitch ? Des super-héros en collant se racontent des histoires qui font peur. L’occasion d’une série de sketches hilarants, tandis que Benoît Poelvoorde (absent de Cannes, mais bien présent à l’écran), joue un lézard extraterrestre dont l’ambition est de détruire la terre avant d’aller dîner en famille. Gore délirant, monstres dignes du cinéma japonais et rat baveux doublé par Alain Chabat font partie des ingrédients de ce film généreux, un brin foutraque mais tellement réjouissant que les spectateurs enthousiastes refusaient presque de laisser l’équipe quitter la projection.

« J’ai l’impression de me marier, mais je me suis déjà marié. C’était un peu tendu pour nous, mais on s’est détendu » a déclaré Quentin Dupieux devant les acclamations de la foule. Très ému, le réalisateur a ajouté : « Je pleure à l’intérieur, je ne pleure pas dehors ». Ce n’est que justice puisque son film a fait pleurer de rire les spectateurs qui lui ont ainsi rendu la monnaie de sa pièce.