Festival de Cannes: Quelles stars pour succéder à Julia Roberts sur le tapis rouge ce week-end ?

MONTEE DES MARCHES Après Tom Cruise, Omar Sy, Anne Hathaway, Julia Roberts... le Festival de Cannes met le turbo ce week-end avec une nouvelle constellation de stars

Caroline Vié
— 
Julia Roberts pose pour les photographes lors de la montée des marches d'Armageddon Time, jeudi 19 mai 2022 au Festival de Cannes. (Photo by Vianney Le Caer/Invision/AP)/INVW/22140275568189/051522127992/2205200943
Julia Roberts pose pour les photographes lors de la montée des marches d'Armageddon Time, jeudi 19 mai 2022 au Festival de Cannes. (Photo by Vianney Le Caer/Invision/AP)/INVW/22140275568189/051522127992/2205200943 — Vianney Le Caer/AP/SIPA
  • Les festivités cannoises continuent avec des stars qui déboulent sur la Croisette en rangs serrés.
  • Le grand public peut suivre toutes les montées des Marches retransmises en direct sur la chaîne numérique france.tv.

Vendredi soir, l’heure d’un premier bilan. Le Festival de Cannes aura donc déjà déroulé un tapis rouge en forme de piste d’aterrissage pour Tom Cruise, rendu hommage aux victimes ukrainiennes, célébré  Omar Sy en tirailleur sénégalais et accueilli comme il se doit deux glorieuses actrices hollywoodiennes, Anne Hathaway en compétition, Julia Roberts en guest star… Le Festival de Cannes a pris sa vitesse de croisière avant d’accélérer dans les heures à venir…

Rien que ce vendredi soir, on a deux belles affiches à 19h et 22h : Tilda Swinton, Ibris Elba et George Miller qui promettent du rêve et de la féérie avec Trois mille ans à t’attendre (Idris Elba fait le génie qui sort d’une bouteille pour exaucer les vœux), tandis que Melvil Poupaud et Marion Cotillard sont Frère et sœur chez Arnaud Desplechin.

Samedi à 11h, l’émotion sera à son comble avec la projection de Plus que jamais d’Emilie Atlef, le dernier film tourné par Gaspard Ulliel. A minuit, l’ambiance sera plus décontractée (et peut-être même un peu trop) avec Fumer fait tousser de Quentin Dupieux avec Anaïs Demoustiers, Adèle Exarchopoulos, Alain Chabat, Gilles Lellouche, Vincent Lacoste et Benoît Poelvoorde.

Blanche Gardin, Louis Garrel, Jean Dujardin...

Samedi soir dans les sections parallèles, Blanche Gardin et Laurent Lafitte feront rire la Semaine de la Critique dans Tout le monde aime Jeanne de Céline Deveaux, tandis qu’à la Quinzaine des réalisateurs, Virginie Efira, Benoît Magimel et Grégoire Colin assisteront à la première de Revoir Paris d’Alice Winocour sur une victime d’attentat.

Dimanche à 19h, on attend Louis Garrel sur les marches avec Valéria Bruni-Tedeschi pour Les Amandiers où l’actrice et réalisatrice revient sur ses débuts dans l’école de Patrice Chéreau. Leur succéderont Anaïs Demoustier, Sandrine Kiberlain et Jean Dujardin à 22h pour Novembre de Cédric Jimenez, qui retrace l’enquête après les attentats du 13 novembre 2015. Virginie Efira poursuivra son marathon le même soir dans la section Un certain regard pour Don Juan de Serge Bozon, dont elle partage la vedette avec Tahar Rahim. De quoi occuper largement un week-end où, pour le festivalier, ou pour le spectateur de la chaîne numérique france.tv, le plus difficile sera de choisir entre tous ces événements alléchants.