« Ténor » : Michèle Laroque et MB14 complices dans leur amour pour l’opéra

CHANT L’actrice Michèle Laroque est la professeure de chant d’un jeune prodige joué par MB14, découverte de « The Voice », dans « Ténor » en salle ce mercredi

Caroline Vié
MB14 et Michèle Laroque dans «Ténor» de Claude Zidi Jr.
MB14 et Michèle Laroque dans «Ténor» de Claude Zidi Jr. — David Koskas/Studio Canal
  • Un jeune rappeur se découvre un don pour le chant lyrique grâce une professeure visionnaire.
  • « Ténor » de Claude Zidi Jr. explore leurs rapports avec humour.
  • Ce film généreux balaye bien des idées reçues en célébrant la musique.

Que voilà un film qui met de bonne humeur ! Dans Ténor de Claude Zidi Jr., MB14, remarqué dans la saison 5 de l’émission The Voice, fait ses débuts au cinéma face à Michèle Laroque. Il se glisse dans la peau d’un rappeur qui se découvre un don pour l’opéra grâce à une professeure de chant persuadée qu’il a du talent.

« C’est la rencontre de deux univers qu’on pourrait croire très éloignés comme celui de Michèle Laroque et le mien, mais qui, à notre image, se découvrent beaucoup de points communs », explique MB14 à 20 Minutes. La relation entre le jeune homme pas toujours très sérieux et l’enseignante pas toujours très patiente n’est pas un long fleuve tranquille.

Une découverte réciproque

« On met souvent dos à dos le rap qui vient de la rue et l’opéra qui serait réservé aux élites comme si les deux n’étaient pas compatibles, insiste MB14. Le succès de Roberto Alagna qui vient de Clichy-sous-Bois dans le 93 prouve à quel point ces clichés sont ridicules. » Roberto Alagna fait d’ailleurs une apparition pour encourager le héros du film à persévérer dans sa nouvelle voie. Ce qui n’est pas vraiment pas évident tant il craint les moqueries de son entourage. « Ténor balaye les idées reçues qui fleurissent dans tous les milieux, déclare Michèle Laroque. C’est pour cela que j’aime la femme que j’incarne. Elle est passionnée par son travail et dépourvue de préjugés. »

Les deux comédiens ont travaillé de concert pour être crédibles dans leurs rôles. « J’avais une base de l’usage de ma voix et du goût pour la musique classique, explique MB14. J’ai eu la chance de travailler avec Caroline Fèvre, chanteuse lyrique et coach vocale, qui m’a aidé à trouver le placement et la technique de chant ténor. » Il est si bluffant dans ce domaine que le spectateur est immédiatement emballé. Michèle Laroque a, elle aussi, suivi Caroline Fèvre dont elle s’est inspirée pour composer son personnage. « Son côté plein de vie, parfois un peu foufou, m’a beaucoup influencé », reconnaît la comédienne.

La générosité, la bonne humeur et l’amour de la musique sont les ingrédients principaux de cette comédie sympathique portée par ce duo complice. « Je pense que MB est une véritable révélation, insiste Michèle Laroque. Il était juste dès les premières prises car il n’a pas peur de se montrer vrai. » Le jeune homme est, pour sa part, tombé en amour pour le métier d’acteur et il ne fait pas grand doute que Ténor marque le début d’une belle carrière de comédien.