Après des années de galère, Nicolas Cage défend ses films sortis directement en vidéo à la demande

PAS HONTE L’acteur a toujours mis un point d’honneur à tout donner dans ses films, même les pires

20 Minutes avec agences
L'acteur Nicolas Cage
L'acteur Nicolas Cage — RobinLori/INSTARimages.com/Cover Images

Au tournant des années 2010, la carrière de Nicolas Cage commençait sérieusement à battre de l’aile avec une série de déconvenues au box-office. Une myriade de flops intitulés L’Apprenti Sorcier, Hell Driver ou encore le catastrophique Ghost Rider 2 qui auront doucement poussé la star de Sailor et Lula dans les territoires obscurs du cinéma de série B, enchaînant ensuite des films qui ne connaîtront souvent pas de sortie en salle. Il faut dire que Nicolas Cage n’avait plus les moyens de faire la fine bouche.

A l’époque, il était tout bonnement ruiné après avoir dilapidé une fortune estimée à 150 millions de dollars en villas, châteaux et îles désertes, sans compter un os de dinosaure soufflé à Leonardo DiCaprio pour 7 millions de dollars lors d’une vente aux enchères. Surendetté et poursuivi par le fisc à hauteur de 6,3 millions de dollars, Nicolas Cage était acculé.

« J’avais tous ces créanciers et le fisc sur le dos et je dépensais 20.000 dollars par mois pour garder ma mère en dehors de l’hôpital psychiatrique et c’était impossible. Tout me tombait dessus en même temps », s’est souvenu le comédien lors d’un entretien accordé à GQ. Mais s’il était contraint d’accepter tous les rôles qu’on lui proposait, Nicolas Cage y mettait toujours tout son cœur.

Une méprise

« Quand je faisais quatre films par an à la suite, je devais encore trouver quelque chose en eux qui me permette de donner mon maximum. Ils n’ont pas tous marché », a poursuivi Nicolas Cage. « Certains étaient géniaux, comme Mandy, et d’autres ne fonctionnaient pas. Mais je n’y suis jamais allé à la légère. Alors s’il y a eu méprise, c’est là-dessus. Sur le fait que je les faisais sans m’investir. Ce n’était pas le cas. »

D’après la publication, Nicolas Cage a désormais fini de payer ses dettes et le vent semble tourner. Son dernier film, Un Talent en Or Massif, film dans lequel il joue son propre rôle, a été présenté au festival South by Southwest où il a été, semble-t-il, très apprécié. Le métrage a d’ores et déjà une note de 9/10 sur IMDb !