« Adam à travers le temps » : Les conseils de Ryan Reynolds à son « moi » passé et à venir

NETFLIX Le réalisateur Shawn Levy entraîne son complice de « Free Guy » dans l’aventure délirante d' « Adam à travers le temps », disponible dès vendredi sur Netflix

Caroline Vié
— 
«Adam à travers le temps»: Les conseils de Ryan Reynolds à son «moi» passé et à venir — 20 Minutes
  • Un pilote perdu pendant un voyage spatiotemporel revisite son passé.
  • Sa rencontre avec son moi de 12 ans et ses parents jeunes est aussi drôle que rythmée.
  • « Adam à travers temps » mêle action et tendresse autour d'un Ryan Reynolds  au top de son charisme.

Ryan Reynolds et le réalisateur Shawn Levy sont d’inséparables complices. A peine avaient-ils terminé Free Guy qu’ils se sont retrouvés pour Adam à travers le temps, disponible dès vendredi sur  Netflix. L’acteur y incarne un pilote du futur qui rencontre l’enfant qu’il était au cours d’un périple spatiotemporel réjouissant. Effets spéciaux réussis, blagues bon enfant et rebondissements multiples font de cette comédie de science-fiction un divertissement réussi pour toute la famille.

« Nous voulions mélanger aventure, humour et émotion autour de cette histoire de famille », explique Ryan Reynolds à 20 Minutes. Une riche idée quand le héros discute avec son « moi du passé » ou lorsqu’il fait la paix avec son père savant ( Mark Ruffalo) ou sa mère débordée ( Jennifer Garner). Tout ça en tentant d’échapper aux poursuivants armés jusqu’aux dents qui veulent le neutraliser. « Le film brasse toutes sortes d’émotions, déclare Shawn Levy. Il invite à accepter son passé pour mieux aller de l’avant. »

Rencontrer son passé

« Les voyages dans le temps ont toujours eu un large potentiel de fascination au cinéma », insiste Shawn Levy qui trouve un dosage parfait entre scènes intimistes et séquences de poursuites ou d’affrontements mettant en valeur un Ryan Reynolds charismatique à souhait. « Si je pouvais conseiller mon moi trentenaire, je lui dirais de s’appuyer sur les cascadeurs plus tôt que je ne l’ai fait. Ils sont là pour une bonne raison », s’amuse ce dernier.

On comprend ce que l’acteur veut dire en le voyant affronter des méchants peu commodes dans ce suspense qui fait la part belle aux dialogues ciselés. Le malheureux pilote doit également répondre aux questions d’un gamin un peu trop malin qui n’est autre que lui-même à 12 ans. « Si je rencontrais mon moi du passé, je lui dirais que la carrière qu’il guigne est aussi chouette qu’il l’imagine », affirme Shawn Levy. Il avoue qu’il préférerait aller dans le futur pour « voir quelles femmes seront devenues ses filles dans 15 ans ».

A la fin des multiples péripéties farfelues d’Adam à travers le temps, le spectateur se prend lui aussi à se demander ce qu’il ferait s’il pouvait voyager dans le futur ou le passé. Une interrogation amusante et génératrice de discussions prouvant qu’une fantaisie familiale peut cacher plus d’un attrait dans ses gags.