Ray Fisher clashe Joss Whedon qui nie toute mauvaise conduite sur ses tournages

TYRANNIE Quasiment tous les acteurs et actrices ayant travaillé avec le réalisateur ont pointé du doigt son comportement toxique

20 Minutes avec agences
— 
L'acteur Ray Fisher
L'acteur Ray Fisher — Ik Aldama/picture-alliance/Cover Images

C’est Ray Fisher qui avait ouvert le bal l’an passé en dénonçant la manière dont il avait été traité par Joss Whedon sur le tournage de Justice League. Très vite,  Gal Gadot également à l’affiche, ainsi qu’une bonne partie du casting féminin de Buffy Contre les Vampires lui avaient emboîté le pas, reprochant au scénariste et cinéaste un comportement aussi toxique que tyrannique, mais aussi des faits de harcèlement sexuel.

Après de longs mois de mutisme total, Joss Whedon s’est finalement exprimé sur le sujet et… il nie absolument tout ! Pour lui, il a tout bonnement été mal compris par des acteurs immatures, qui ne maîtrisaient pas l’anglais, pour ne pas dire un peu bêtes. Et pour ce qui est de Ray Fisher, Joss Whedon n’y va pas par quatre chemins. Si le personnage de Cyborg qu’il incarne dans sa version de Justice League a quasiment disparu du montage, c’est parce qu’il ne plaisait pas au public test, et cela s’explique parce que l’acteur est tout bonnement « mauvais ». Des commentaires qui n’ont pas manqué de faire réagir le comédien.

Mensonges et bouffonneries

« On dirait bien que Joss Whedon nous a finalement offert un grand final… Au lieu de répondre à ces mensonges et cette bouffonnerie, je vais aujourd’hui célébrer l’héritage du révérend Martin Luther King Jr. », a d’abord écrit Ray Fisher dans un tweet publié lundi, jour du Martin Luther King Day aux États-Unis. Dès le lendemain, il repartait à l’attaque.

« Je veux remercier tout le monde pour soutenir toutes celles et ceux qui ont été négativement affectés par Joss Whedon. Je n’ai pas été le premier à le dénoncer, mais j’espère être l’un des derniers à devoir le faire », a-t-il ajouté.

Reste à savoir si Joss Whedon reviendra en odeur de sainteté à Hollywood ou si cette polémique l’éloignera des plateaux de tournage pour de bon.