« Un endroit comme un autre » : Qui est James Norton, considéré comme favori pour jouer 007 ?

REVELATION James Norton, favori des bookmakers pour incarner le prochain James Bond, émeut dans « Un endroit comme un autre », en salle ce mercredi

Caroline Vié
— 
James Norton dans «Un endroit comme un autre» d'Uberto Pasolini
James Norton dans «Un endroit comme un autre» d'Uberto Pasolini — ARP Sélection
  • James Norton fait jouer la corde sensible du spectateur dans « Un endroit comme un autre ».
  • Celui qui est pressenti pour devenir James Bond y incarne un père condamné par une maladie qui cherche une famille d’accueil pour son fils de trois ans.
  • Ce beau film offre un tremplin de choix à l’acteur vu dans plusieurs films et séries télévisées.

James Norton est merveilleux dans Un endroit comme un autre d’Urberto Pasolini. Dans ce film émouvant sans être larmoyant, l’acteur britannique incarne un trentenaire atteint d’une maladie incurable qui cherche une famille d’accueil pour son fils de 3 ans. Alors que les bookmakers anglais le voient déjà devenir le prochain James Bond, 20 Minutes l’a rencontré.

« C’est fou cette histoire de James Bond, avoue le comédien de 35 ans à 20 Minutes. Quand j’ai appris que j’étais sur cette liste, j’étais sidéré. Le choix de la production de 007 ne se fera que dans plusieurs mois voire des années ! Mais si cela peut attirer l’attention sur mon travail actuel, ça me va. » Il est certain que ce jeune homme charismatique a tous les atouts pour réussir. Un endroit comme un autre donne l’occasion de mieux cerner son talent et de revenir sur sa carrière.

Sur petit écran

On a vu James Norton dans diverses séries qui lui ont permis d’incarner des personnages très différents. Après une apparition dans Doctor Who en 2013, il a été un délinquant récidiviste accusé de viol dans Happy Valley. Il s’est ensuite métamorphosé en ecclésiastique enquêteur pour Grantchester. Changement de style pour The Nevers où il joue un aristocrate manipulateur porté sur les choses du sexe… Un bon tremplin pour devenir 007, non ?

« La télévision m’a appris à tourner vite en étant toujours sur le qui-vive, explique James Norton. Pouvoir développer un personnage sur plusieurs épisodes est passionnant et m’a aidé à acquérir une plus grande maturité dans mon jeu. »

Sur grand écran

Il a fait ses débuts en 2009 dans Une éducation de Lone Scherfig face à Carey Mulligan. On l’a aussi vu dans Rush de Ron Howard et Les Filles du Docteur March de Greta Gerwig mais Un endroit comme un autre lui permet de passer à la vitesse supérieure puisqu’il est presque de tous les plans.

« Ce qui m’a touché est que le flm n’a rien d’un tire-larmes, déclare-t-il. J’ai pu avoir le temps de développer une véritable relation avec le jeune Daniel Lamont qui incarne mon fils. Tout s’est passé de façon très naturelle ce qui se ressent dans le film, je crois. »

Et maintenant ?

James Notrton garde la tête froide tout en poursuivant ses aventures sur grand et petit écran. « Je ne m’emballerai pas sur le fait que je pourrais devenir James Bond tant que personne ne m’a contacté officiellement, assute-t-il. Je considère cette attention comme très flatteuse mais je ne suis pas le seul sur les rangs ! On verra bien. » On ne saurait mieux dire et on croise les doigts pour lui.