« Rose » : Françoise Fabian refuse l'idée que les femmes auraient une date de péremption

RENAISSANCE Une veuve de 78 ans ans retrouve goût à la vie et à l’amour dans « Rose » en salles ce mercredi

Caroline Vié
— 
«Rose»: Françoise Fabian refuse l'idée que les femmes auraient une date de péremption — 20 Minutes
  • Une septuagénaire voit son monde s'écrouler à la mort de son mari.
  • Elle découvre que l’existence lui réserve encore de belles découvertes.
  • Françoise Fabian est merveilleuse d’énergie dans « Rose », un film qui donne envie de jouir de la vie.

On peut s’éclater à tout âge. C’est ce message que fait gaillardement passer Rose d’ Aurélie Saada, découvert au Festival d’Angoulême. Ce premier film dynamique d’une des musiciennes du duo Brigitte, offre un rôle merveilleux à Françoise Fabian, vue récemment dans la série Dix pour cent. Dans cette comédie tendre, elle incarne une veuve de 78 ans que le décès de son mari adoré libère après l’avoir terrassée.

« A sa grande surprise, elle comprend que sa vie n’est pas terminée et qu’elle peut encore en profiter » raconte Françoise Fabian à 20 Minutes. Un verre de vodka, un joint et – pourquoi pas ? – un amant plus jeune ( Pascal Elbé) lui redonnent goût à l’existence. Et cela surprend ses enfants Aure Atika et Grégory Montel au point qu’ils croient qu’elle a perdu la raison. Ils ne la reconnaissent plus !

Libérée, délivrée

« Rose est une femme qui s’est toujours conformée à ce qu’on attendait d’elle, explique Françoise Fabian. Son existence centrée sur son époux et sa famille lui convenait très bien mais elle comprend soudain qu’il existe d’autres choses agréables auxquelles elle n’a jamais goûté ! » L’éblouissante interprète de Ma nuit chez Maud (1969) d’Eric Rohmer a dix ans de plus que son personnage. A 88 printemps, elle partage avec Rose le désir de jouir de l’existence. « Je ne vois pas pourquoi je m’interdirai de faire l’amour, confie-t-elle. Au contraire, j’estime qu’il faut mettre les bouchées doubles sur les plaisirs de la vie à mon âge, car on ne sait pas combien de temps on va rester en forme. »

La comédienne apporte une énergie communicative à cette femme qui refuse de se laisser enterrer, un rôle qu’elle décrit comme « un cadeau ». Rose célèbre les bonheurs de la chair mais aussi de la chère car l’héroïne satisfait également son appétit par d’excellents petits plats qui mettent l’eau à la bouche. « J’aimerais que le public voie Rose comme un modèle, insiste Françoise Fabian. Il n’y a pas d’âge pour devenir libre et je refuse catégoriquement l’idée selon laquelle les femmes auraient une date de péremption. Je me sens très proche de Rose avec ses chagrins et sa force vitale. »

C’est pour cela que le spectateur se laisse séduire par Rose. On aimerait être aussi vivant qu’elle quand on aura son âge. On aimerait être aussi dynamique qu’elle-même si on est plus jeune qu’elle. Ce film et son personnage donnent tout simplement envie de profiter de la vie.