« S.O.S Fantômes : L’héritage » : L’esprit de la saga a su hanter Jason Reitman

SPECTRE L’ancien et le nouveau s’entremêlent intimement dans le fort réjouissant « S.O.S Fantômes : L’héritage » en salle ce mercredi

Caroline Vié
— 
«S.O.S Fantômes: L’héritage»: Jason Reitman retrouve l'esprit de la saga — 20 Minutes
  • « S.O.S Fantômes : L’héritage » mêle d'anciens et de nouveaux éléments de la saga autour des chasseurs de spectres.
  • Ce nouvel opus de « Ghostbusters » est signé par Jason Reitman, le fils du réalisateur des premiers films.
  • Les comédiens de la saga originale y apparaissent aux côtés d’interprètes plus jeunes.

Quand les spectres envahissent une petite ville de l’Oklahoma, qui appeler ? Les Ghostbusters , bien sûr ! S.O.S Fantôme : l’héritage, de Jason Reitman, répond gaillardement à cette question car les chasseurs de revenants sont de retour ! Le cinéaste a grandi sur les tournages de son papa Ivan, réalisateur des premiers S.O.S Fantômes , et ça se sent.

« Avant même que quiconque ne découvre S.O.S. Fantômes, je me suis retrouvé assis au-dessus de l’appartement du personnage de  Sigourney Weaver, à contempler un cascadeur se faire bombarder de crème à raser alors qu’un Bibendum Chamallow explosait », se souvient Jason Reitman dans le dossier de presse. Son film cartonne déjà au box-office américain.

Retour aux sources

Après l’amusant reboot de Paul Feig en 2016, mettant des femmes en vedettes, Jason Reitman revient aux fondamentaux. Il réunit de nouveaux acteurs convaincants, mais il offre aussi un merveilleux retour aux sources de la saga en faisant réapparaître Bill Murray, Day Aykroyd et Ernie Hudson, mais, hélas, pas Harold Ramis (disparu en 2014) auquel le film rend cependant un bel hommage. Il n’est pas impossible d’essuyer une petite larme au passage.

Mêler l’ancien au nouveau est l’ingrédient principal de ce film bourré de références à la saga. De quoi satisfaire les fans toujours avides de les dénicher, mais aussi les néophytes qui n’ont pas été oubliés.

Le fils de son père

Deux jeunes et talentueux acteurs, spécialistes du fantastique à l’écran, McKenna Grace (connue notamment pour The Haunting of Hill House) et Finn Wolfhard (vu dans la série Strangers Things et dans Ça), donnent un air juvénile à l’ensemble en prenant place dans L’Ecto-1, la voiture mythique des Ghostbusters. Ils sont épatants et on ne parle même pas des spectres et autres apparitions comme toujours craquants et flippants. On a un faible pour les mini-bonshommes Chamallow, si chou qu’on les croquerait volontiers.

Est-ce parce qu’il est tombé dans la marmite de « slime » étant petit que le réalisateur de Tully et de Juno a si bien saisi l’esprit de la saga Ghostbusters ? Impossible de le dire précisément car il n’a pas travaillé seul ! Mais une chose est certaine : grâce à son talent : S.O.S Fantômes : L’héritage ressemble bel et bien au legs attendu, celui que lui a laissé son père et qu’il partage avec un spectateur enchanté. On se réjouit à l’idée qu’une suite est  déjà prévue !