« Aline » : Valérie Lemercier devient Céline Dion pour un festival de chansons et d'émotions

FAUX BIOPIC Valérie Lemercier rend un hommage vibrant à Céline Dion dans « Aline » en salle ce mercredi

Caroline Vié
— 
«Aline». Quand Valérie Lemercier devient Céline Dion, c’est un festival d’émotions et de chansons — 20 Minutes
  • « Aline » de Valérie Lemercier est un biopic de Céline Dion.
  • L’actrice/réalisatrice/scénariste a pris des libertés avec la réalité de la chanteuse québécoise mais elle la traite avec un grand respect.
  • Son film n’a rien de parodique. Il touche profondément.

Vous pouvez bien aimer Céline Dion, la détester ou vous en moquer éperdument, cela ne saurait vous empêcher d’apprécier Aline de Valérie Lemercier. Ce très beau film, présenté hors compétition à Cannes puis à Angoulême, offre une biographie romancée de la chanteuse québécoise que Valérie Lemercier incarne de la petite enfance à l’âge adulte sous le nom inventé d’Aline Dieu.

Cette dernière ressemble à Céline, chante comme Céline, se marie avec un mentor plus âgé comme Céline, est une star internationale comme Céline… mais elle n’est pas tout à fait Céline. « Changer de nom me permettait de me sentir plus libre pour raconter son histoire », explique Valérie Lemercier à 20 Minutes.

L’amour en chansons

La comédienne et réalisatrice a écrit son scénario en collaboration avec Brigitte Buc (coautrice de Palais Royal !) en insistant sur l’amour qu’Aline ressent pour son compagnon sans pour autant négliger les détails de sa vie artistique. Victoria Sio, découverte dans la comédie musicale Le Roi Soleil, a prêté sa voix à Valérie Lemercier pour les parties chantées. « Notre complicité a été totale, précise cette dernière. Elle a su donner une interprétation des chansons qui correspondait aux émotions que je voulais exprimer dans le film. »

Des émotions, Aline en regorge. Ce film à fleur de peau n’a rien d’une parodie. Valérie Lemercier est comme habitée par Céline Dion. Elle n’a pas souhaité la rencontrer avant le tournage, mais elle a étudié chacune de ses prestations pour parvenir à un mimétisme hallucinant. Le spectateur ne sait bientôt plus s’il a affaire à Aline Dion ou Céline Dieu ! « J’ai voulu livrer une vision entre fantasme et réalité, insiste Valérie Lemercier, mais en aucun cas me moquer de Céline. »

Un film bienveillant

C’est là qu’Aline surprend et émeut. La sincérité de Valérie Lemercier dans son amour pour la chanteuse se communique au film tout entier. Touchée par la solitude de Céline Dion après le décès de son époux, la réalisatrice révèle la femme tout autant que la star. « Elle m’a touchée, avoue-t-elle. Et sa relation avec René Angelil a quelque chose de profondément émouvant tant ils étaient fusionnels. » C’est ce qui ressort de ce film tendre, ode à la famille et à la chanson. Aline met souvent les larmes aux yeux tout en émerveillant avec ses numéros musicaux somptueux et ses reconstitutions superbes. Ce film bienveillant fait du bien. Tout simplement.