Gal Gadot reste choquée par le comportement de Joss Whedon sur le tournage de « Justice League »

HARCELEMENT Pour l’actrice, il était évident que le réalisateur devait être remis à sa place

20 Minutes avec agences
— 
L'actrice Gal Gadot
L'actrice Gal Gadot — JOHN NACION/startraksphoto.com

Il y a quelques mois, Gal Gadot confirmait avoir eu un clash avec Joss Whedon sur le tournage de Justice League en 2017. Selon elle, le réalisateur, qui avait remplacé Zack Snyder à la direction du blockbuster, s’était montré odieux, l’avait dénigrée et avait même menacé d’entraver sa carrière si elle s’opposait à lui. Choquée et d’abord abasourdie par le comportement du créateur de Buffy contre les Vampires, l’actrice s’était vite ressaisie, bien décidée à le remettre à sa place en allant en toucher deux mots aux patrons des studios Warner.

« Je dois dire que les patrons de Warner ont pris les choses en main. J’ai juste fait ce que je pensais devoir faire, à savoir dire à ces gens que ce n’était pas normal », s’est souvenue la star de Wonder Woman lors d’en entretien accordé à ELLE.

Pas une première

« M’aurait-il dit ce qu’il m’a dit si j’avais été un homme ? Je ne sais pas. Nous ne le saurons jamais. Mais mon sens de la justice est très fort. J’ai été choquée par la façon dont il m’a parlé », a poursuivi Gal Gadot.

Enfin, pour l’actrice, il était primordial de réagir parce qu’elle avait conscience que le comportement de Josh Whedon n’avait rien d’inédit, et que beaucoup d’autres personnes en avaient pâti avant elle. Et elle ne s’était pas trompée. Ces derniers mois, plusieurs acteurs et actrices ont dénoncé l’attitude problématique du réalisateur, à commencer par Ray Fisher, le Cyborg de Justice League, qui a été le premier à accuser publiquement le cinéaste, ou encore Charisma Carpenter et Michelle Trachtenberg, les stars de Buffy.