Oscars 2022: Comment le film « Titane » compte convaincre Hollywood de voter pour lui

CEREMONIE Sélectionné par la France, « Titane » a des atouts pour figurer dans la liste finale des nominés début 2022

Caroline Vié
— 
Agathe Rousselle dans « Titane » de Julia Ducounrau
Agathe Rousselle dans « Titane » de Julia Ducounrau — Diaphana distribution
  • « Titane » représente la France aux Oscars.
  • Les membres de l’Académie vont maintenant déterminer si le film français figurera ou pas dans la liste finale.
  • « Titane » est quand même bien parti tant ce conte sulfureux, qui a reçu la Palme d’or à Cannes, fait l’objet d’un culte depuis sa sortie aux Etats-Unis.

Après la Palme d’Or, l’Oscar ? Titane vient d’être choisi pour représenter la France aux Oscars. Le film de Julia Ducournau avec Agathe Rousselle et Vincent Lindon a devancé Bac Nord de Cédric Jimenez, gros succès public, et L'Evénement d’Audrey Diwan, Lion d’or à Venise qui sortira en France le 24 novembre.

Ce conte dérangeant et sulfureux sur une femme tombant enceinte d’un camion a été retenu par la France pour défendre nos couleurs, mais seule une poignée de films étrangers sera sélectionnée. Pas sûr qu’il figure dans la liste finale annoncée début 2022. « C’est en tout cas une bonne idée de la France d’avoir choisi un film aussi différent, explique à 20 Minutes Didier Allouch, correspondant de Canal + à Los Angeles. Titane est un véritable phénomène aux Etats-Unis où il triomphe au box-office et un petit culte est en train de se développer autour de lui. Il a donc toutes ses chances de figurer dans la sélection finale. »

Le même distributeur que « Parasite »

Jean-Christophe Reymond, le producteur de Titane, ne se sent plus de joie. « C’est formidable de voir que c’est une œuvre qui parle aux jeunes, à la fois un film de genre et un film d’auteur, qui a été sélectionnée, confie-t-il à 20 Minutes. On se considérait comme des outsiders maintenant c’est à Neon, le distributeur américain du film, de mener sa campagne pour que le film soit remarqué par les votants. » Et ladite société Neon connaît les Oscars comme sa poche : ce distributeur est aussi celui de Parasite du Coréen Bong Joon-ho qui est reparti avec pas moins de quatre statuettes en 2020.

Un sort aussi prestigieux pourrait attendre Julia Ducournau, car l’Académie des Oscars n’a pas dit son dernier mot. « Je ne serais pas surpris que Titane soit aussi cité dans d’autres catégories qu’uniquement le film étranger, insiste Didier Allouch. J’ai rarement vu un tel engouement. Quand j’ai fait des micros-trottoirs, je n’ai pas eu un seul avis négatif. Les Américains sont impressionnés, parce qu’ils ne savent pas faire ce type de cinéma. »

Une rude concurrence

Ce n’est qu’au début 2022 qu’on saura si Titane figure dans les cinq films étrangers cités aux Oscars. Des longs-métrages de réalisateurs réputés comme Un Héros d’Asghar Farhadi ou Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier sont aussi bien placés. « Arriver jusqu’à la nomination est notre but, déclare Jean-Christophe Reymond. Nous sommes dans un attentisme joyeux. » Le dernier film français à avoir connu cet honneur est Les Misérables de Ladj Ly qui est reparti bredouille battu par Parasite en 2019. Mais Didier Allouch se veut optimiste pour Titane. « Je me vois déjà accueillir Julia Ducournau sur le tapis rouge », espère le correspondant de Canal+ aux Etats-Unis. On croise les doigts avec lui.