« Flag Day » : Dylan Penn marche sur les pas de son père Sean Penn (mais le fuit dans le film)

FILLE DE, MAIS PAS QUE Dylan Penn est dirigée par son propre père Sean Penn, qui joue également le père de son personnage dans « Flag Day » au cinéma ce mercredi

Caroline Vié
— 
Dylan Penn dans «Flag Day» de Sean Penn
Dylan Penn dans «Flag Day» de Sean Penn — Allen Fraser/Le Pacte
  • Dylan Penn est éblouissante dans « Flag Day » mis en scène par son père Sean Penn.
  • La réalité télescope la fiction car le père et la fille incarnent aussi un père et sa fille dans le film.
  • Dylan a reçu le prix « Nouvel Hollywood » au Festival de Deauville et le film était juste avant en compétition à Cannes.

Dylan Penn a de qui tenir ! Fille de Robin Wright et de Sean Penn, la comédienne a reçu le prix « Nouvel Hollywood » au Festival de Deauville pour son rôle dans Flag Day, film découvert à Cannes, dans lequel elle est dirigée par son père. « Au départ, je ne voulais pas faire l’actrice, confie-t-elle à 20 Minutes. Mes parents m’ont convaincue que c’était un bon moyen de me mettre le pied à l’étrier pour passer plus vite à la réalisation. »

La trentenaire aurait eu tort de refuser ce rôle en or tiré de l’histoire vraie de la journaliste Jennifer Vogel et de son père John, mythomane envahissant. « Jouer face à mon propre père qui incarne John était la fois confortable et intimidant, se souvient Dylan Penn. Il sait si précisément diriger ses acteurs qu’il m’arrivait d’oublier totalement notre relation de parenté quand il me donnait des instructions. »

Son père ce héros

La jeune femme s’est vite sentie proche de son personnage déchiré entre son amour pour son géniteur et le fait qu’elle le trouve un poil encombrant. « Je peux comprendre Jennifer et son besoin de se détacher de sa famille pour s’affirmer. » Elle se révèle d’un naturel éblouissant dans cette première apparition qui invite le spectateur à se demander si le talent ne serait pas héréditaire. « Il m’est difficile de me prononcer sur ce sujet, avoue-t-elle, mais il est certain que je fréquente les plateaux de cinéma depuis mon plus jeune âge et que je m’y sens donc à l’aise. »

Ce sur quoi Dylan Penn accepte volontiers de donner son avis, c’est le talent de son papa. « Avoir mon père comme partenaire était cadeau, déclare-t-elle. Avant cela, je ne me rendais pas vraiment compte de ce dont il est capable, ni de sa générosité face aux autres comédiens. » Sean Penn n’a pas facilité la besogne à sa fille en lui confiant des scènes pas vraiment faciles. On se souviendra longtemps de celle où son personnage mène une interview tout en suivant à la télévision une séquence d’actualités au cours de laquelle son père est poursuivi par la police.

Actrice en devenir

« Il m’est arrivé de pleurer des rivières de larmes pendant le tournage, se souvient-elle avec le sourire. Quand je voyais mon père à la place de John, cela me bouleversait. » Cette expérience lui a donné le goût du jeu, car si Dylan Penn veut toujours produire et réaliser, elle admet que ses parents avaient raison. « On apprend beaucoup en faisant l’actrice », reconnaît-elle. Elle attend de nouvelles propositions avec impatience.