L'Etrange Festival 2021 : De la barbaque et le film le plus fou de Nicolas Cage au menu

DES FESTIVAUX Le festival des cinémas de genres s'ouvre mercredi au Forum des images à Paris

V. J.
— 
« Le film le plus fou que j'ai fait », c'est ainsi que Nicolas Cage parle de « Prisoners of the Ghostland », présenté à L'Etrange Festival 2021
« Le film le plus fou que j'ai fait », c'est ainsi que Nicolas Cage parle de « Prisoners of the Ghostland », présenté à L'Etrange Festival 2021 — XYZ Films

En 26 éditions, L'Etrange Festival est devenu une institution pour les cinéphiles et les Parisiens. Ce n’est pas pour autant que les organisateurs se reposent sur leurs lauriers. Ou alors des lauriers piquants et vénéneux, comme prouve son édition 2021 qui s’ouvre mercredi et se poursuit jusqu’au 19 septembre au Forum des images, à Paris. Au gré de différentes sélections (sélection internationale, nouveaux talents, mondovision, documentaires, pépites de l’étrange), les spectateurs pourront découvrir ce qui se fait de mieux dans le bizarre, le déviant, le sanglant, l’émouvant aussi. D’hier et d’aujourd’hui.

Le film le plus fou de Nicolas Cage

En ouverture, et en première mondiale, Fabrice Eboué présentera son nouveau film, le bien nommé Barbaque, dans lequel l’acteur-réalisateur joue un boucher qui tue par accident un militant vegan. Que faire du corps ? Miam ! Le festival annonce « un slasher charcutier garanti sans OGM ». L’autre gros morceau est le nouveau Nicolas Cage. Quoi, encore un DTV ? Non, du propre aveu de l’acteur, il s’agit de son « film le plus fou ». Il faut dire que Prisoners of the Ghostland est réalisé par le réalisateur japonais et maboul Sono Sion, et envoie Nicolas Cage dans un univers surnaturel pour sauver une fille kidnappée. Comprend-on autre chose de la bande-annonce, si ce n’est que ça va être génial ?

Plusieurs films présentés à Cannes et dans d’autres festivals internationaux seront également projetés en avant-première, à l’instar de The Innocents et Lamb, et leurs drôles d’enfants, respectivement avec des superpouvoirs et une tête… d’agneau. Des artistes aux univers bien marqués, comme l’écrivain Pierre Bordage et la cinéaste Lynne Ramsay, ont le droit à des cartes blanches.

Sans oublier, ce qui est la marque de fabrique de L’Etrange festival, la redécouverte de cinéastes ou de cinémas, avec des focus sur Atsushi Yamatoya, spécialiste du pinku japonais, et Fred Halsted, réalisateur de pornos gay extrêmes. La programmation complète est sur le site du festival.