Scarlett Johansson attaque Disney en justice sur la sortie simultanée de « Black Widow » en streaming et en salles

MEDIAS Directrice de production sur le film, l'actrice estime que la stratégie de Disney pourrait lui coûter des dizaines de millions de dollars

P.B.
— 
Scarlett Johansson dans «Black Widow».
Scarlett Johansson dans «Black Widow». — Sipa/Marvel/Disney

Black Widow a un nouveau nom sur sa kill-list. La star du dernier film de Marvel, Scarlett Johansson, a décidé d’attaquer Disney en justice, affirmant que le géant des médias avait violé les termes de son contrat en proposant Black Widow en streaming sur Disney+ le même jour que dans les salles. Johansson, qui était la directrice de production du film, avec une rémunération indexée sur sa performance au box-office, estime que la décision de Disney pourrait lui coûter sur le long terme près de 50 millions de dollars, selon le Wall Street Journal.

Black Widow a réalisé une honnête performance lors de sa sortie, avec 80 millions de dollars au box-office début juillet, battant ainsi le record post-Covid établi par Fast and Furious 9, auxquels il faut ajouter 60 millions de dollars récoltés – dans le monde entier – sur Disney Plus, avec un film disponible à l’achat pour 30 dollars.

Guerre du streaming

Mais voilà, depuis, les aventures de Natasha Romanov ont plongé, avec un total 157 millions de dollars au box-office américain en trois semaines. C’est environ deux fois moins que Captain Marvel et trois fois moins que Black Panther sur la même durée. Reste un point difficile à déterminer : cette relative contre-performance s’explique-t-elle avant tout par la disponibilité en streaming ou par les réticences des spectateurs à l’idée de se retrouver dans un lieu clos, avec des salles pouvant désormais rouvrir à pleine capacité aux Etats-Unis. Sans vérifier, pour la plupart, le statut vaccinal de chacun.

A Hollywood, tous les yeux seront braqués sur ce bras de fer entre Scarlett Johansson et Disney. Avant elle, Denis Villeneuve a vertement critiqué HBO et Warner pour la sortie simultanée streaming-salles de Dune, estimant que cela risquait de compromettre ses chances de réaliser une suite si le film ne réalisait pas un carton à l’automne. Il y a cependant une différence notable avec Disney : Warner a renégocié de nombreux contrats après avoir décidé de proposer tous ses blockbusters en simultané sur HBO Max.