Festival de Cannes : Julia Ducournau au sommet, «Titane» remporte la Palme d'or

PALMARES Revivez la cérémonie du palmarès du 74e Festival de Cannes

Stéphane Leblanc
— 
Spike Lee remet la Palme d'or à Julia Ducourneau
Spike Lee remet la Palme d'or à Julia Ducourneau — Valery HACHE / AFP

L'ESSENTIEL

  • Le 74e Festival de Cannes se termine ce samedi soir avec la remise des prix attribués par un jury présidé par Spike Lee.
  • La Palme d'or, mais aussi le Grand prix, le Prix du jury, les prix d’interprétation, de mise en scène et du scénario seront remis sur la scène du Palais des Festivals de Cannes.
  • Vingt-quatre films étaient cette année en compétition, dont sept français et quatre films réalisés par des femmes.

A LIRE AUSSI

A VOIR

 

20h59 : C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivi
20h58 : Julia Ducournau pleure, mais elle est contente

« Mon film n’est pas parfait, dit-elle, on dit même qu’il est monstrueux ». Julia Ducournau remercie le jury d’avoir « laissé entrer les monstres ». La réalisatrice française appelle également à un monde « plus inclusif et plus fluide »…



 

20h48 : «Titane» palme d'or !

Sharon Stone fait durer le suspense... qu'avait un peu éventé Spike Lee au début de la cérémonie. En tout cas, c'est la deuxième fois qu'une femme remporte la palme d'or. Et pour quel film !



 

20h42 : Le Grand prix est partagé entre «Un Héros» et «Compartiment N°6»

Le réalisateur iranien Asghar Farhadi voit dans le cinéma un appel a éveiller les conscience. Rappelons que son film, chouchou de notre envoyée spéciale Caroline Vié, débute par une bonne action enjolivée par un petit mensonge qui devient une faute dès lors que des rumeurs sont propagées sur les réseaux sociaux. 

Le Finlandais Juho Kuosmanen, de son côté, remercie tous ceux qui l'ont accueilli au festival. Son road trip en train vers le grand nord sibérien brosse le portrait touchant de deux êtres qui apprennent à se connaître, une jeune lesbienne finlandaise et un ouvrier russe un peu fruste.



Le fait qu'il y ait tant d'ex-aequo ce soir montre bien les difficultés qu'a rencontré le jury ce soir pour établir son palmarès...

20h39 : Le Grand prix est attribué à deux films ex-aequo

Ce prix, le plus important après la palme d'or doit être partagé entre Un héros d’Asghar Farhadi et Compartiment N°6 de Juho Kuosmanen.



 

20h32 : Le prix de la mise en scène est attribué à Leos Carax

L'incroyable comédie musicale Annette de Leos Carax est récompensée et c'est mérité. Ce sont les Sparks, à l'origine du projet, qui viennnent recevoir le prix. Leos Carax ne pouvait pas revenir à Cannes, selon eux, à cause d'un problème de dents.



Peut-être avez-vous déjà vu Annette en salle ?

20h28 : Le Prix du scénario à « Drive my car » de Ryosuke Hamaguchi

Il s'agit d'un long road trip adapté d'une nouvelle de Murakami, un très long film et très beau film de près de 3 heures dans lequel on voyage avec son héros et ses fantômes sur fond de culpabilité, de doutes et d’abnégation.



 

20h26 : Le Prix d'interprétation féminine à Renate Reinsve

L'actrice norvégienne de Julie (en 12 chapitres) de Joachim Trier incarne le rôle titre du film, à savoir Julie dont le film va dérouler 12 chapitres de sa vie.



 

20h15 : Le Prix du jury pour deux films ex-aequo

Le Genou d'Ahed de Nadav Lapid et Memoria d'Apichatpong Weerasethakul se partagent le prix du jury. Ils doivent se le partager car l'organisation du festival n'en avait prévu qu'un...

Dans Le Genou d’Ahed, l’Israélien Nadav Lapid dénonce avec virulence le manque de liberté d’expression dans son pays avec un film «sous le signe de la lutte» comme le souhaitait Spike Lee en ouverture du festival. 

Memoria est tout à fait dans la lignée d’Oncle Bonmee qui a valu à Apichatpong la Palme d’or en 2010. Il s'agit d'une fable sur une femme hantée en Colombie par un bruit étrange, avec Tilda Swinton et Jeanne Balibar.

 

20h08 : Caleb Landry Jones remporte le prix du meilleur acteur

Il joue dans «Nitram» de Justin Kurzel et le prix d'interprétation masculine est remis par Adèle Exarchopoulos.

On l’avait vu dans de petits rôles chez Jim Jarmusch, Jordan Peele, Sean Baker, Brandon Cronenberg, Martin McDonagh et David Lynch… L’acteur américain de 31 ans donne ici toute la mesure de son talent en jeune homme très très très déséquilibré dans Nitram de Justin Kerzel, un thriller brillant inspiré d’un fait divers qui a traumatisé l’Australie en 1996.



 

20h06 : Doria Tillier demande quel sera le premier prix

Spike Lee pense qu'on lui demande le nom de la palme d'or. Joke.

19h57 : Doria Tillier annonce la remise de la Palme d'or d'honneur

...au cinéaste italien du Poing dans les poches Marco Bellocchio.
C'est son compatriote Paolo Sorrentino qui va la lui remettre. Standing ovation. Il remercie en italien, car «c'est une si belle langue», et salue Michel Piccoli et Anouk Aimée.

19h55 : Spike Lee arrive sur scène

Il a l'air content. Les affaires sérieuses vont commencer.

19h52 : Mélanie Thierry remet la Caméra d'or

C'est le prix qui récompense le meilleur premier film toute section confondue.

La Caméra d'or revient au film Croate Murina. C'est un film qu'on a pu découvrir à la Quinzaine des réalisateurs.



 

19h45 : La Palme d’or du court métrage est attribuée à…

Au film hongkongais « All The crows In the World » de Tang Yi.



 

19:32 : C'est Sharon Stone qui va remettre la Palme d'or

Dans un peu moins de trois quarts d'heure maintenant. Auparavant, une petite dizaine de prix auront été remis...

19h28 : La cérémonie va commencer dans quelques minutes à peine

L'équipe d'OSS 117 traine un peu sur les marches, normal c'est le film qui sera projeté juste après la cérémonie de cloture. Cette soirée, c'est aussi la leur...

A noter que pendant que votre serviteur assure ce live, notre envoyée spéciale commente le palmarès avec Fabrice Leclerc de Paris Match et Mathieu Charrier d’Europe 1. 

Vous pouvez suivre ce live tout en l'écoutant ici.

19:14 : La voiture bleue de OSS 117 débarque sur le tapis rouge

Jean Dujardin sort d'une voiture bleue assez fantastique. Auparavant, on a vu successivement les équipe de Un héros d'Asghar Farhadi, de Julie (en douze temps) de Joachim Trier, de Drive my car de Ryusuke Hamaguchi, de Memoria d'Apichatpong Weerasethakul, du Genou d'Ahed de Nadav Lapid et de Compartiment N°6 de Juho Kuosmanen.



 

18h58 : Les équipe d'«Annette» et de «Titane» montent les marches

Cela présagerait de la présence de ces films au palmarès.



On a vu les Sparks pour Annette de Leos Carax, Vincent Lindon et Julia Ducournau pour Titane... Ces films sont déjà sortis, peut-être les avez-vous vu ?

18h42 : On fait le point sur les prix déjà remis

A Cannes, il y a beaucoup, beaucoup de prix. La Palm Dog, la Queer Palm, le prix oecuménique, le prix de la presse internationale et les prix des différentes sections, officielles, ou parallèles, ont déjà été remis. 



Mais il manque encore le palmarès de la Compétition, dont le jury est présidé par Spike Lee. Mais aussi la Palme d’or du court-métrage et la Caméra d’or qui récompense le meilleur premier film, toute section confondue.

18h36 : Rappelons les pronostics de notre envoyée spéciale

Notre envoyée spéciale à Cannes, Caroline Vié, a établi ses pronostics.

Elle voit Un héros d’Asghar Fahradi au top, mais la qualité et le nombre de films en compétition, 24, permet d'envisager de très nombreux lauréats. 



 

18h33 : Petits rappels au réglement

Le Jury de Spike Lee devra obligatoirement attribuer dans son palmarès la Palme d’or, le Grand prix, le Prix de la mise en scène, le Prix du Jury, le Prix du scénario, le Prix d’interprétation féminine, le Prix d’interprétation masculine. Mais il peut aussi y avoir un prix spécial...

Le palmarès ne peut comporter a priori qu’un seul prix ex-aequo et cette disposition ne peut s’appliquer à la Palme d’or. Par ailleurs, un même film ne peut recevoir qu’un seul des prix du palmarès. Une exception toutefois, ou plutôt deux : le Prix du scénario et le Prix du jury peuvent, sur dérogation du président du festival (Pierre Lescure), être associés à un prix d’interprétation...

18h25 : L'équipe du film Nitram est en vue sur les marches

D'après les informations de 20 Minutes, neuf équipes de films auraient été rappelées sur le tapis rouge, ce qui promet des ex-aequo... En tout cas, la première équipe sur les marches, c'est celle du film Nitram. Le réalisateur Justin Kerzel a signé un thriller brillant inspiré d’un fait divers qui a traumatisé l’Australie en 1996. Le film devrait figurer au palmarès.

18h15 : Bienvenue sur la Croisette !

Ça y est c’est le grand soir, le palmarès va être dévoilé d’ici un peu plus d'une heure.
On espère que, comme nous, vous avez hâte de savoir qui va remporter la Palme d’or cette année !