Incarner Miranda Priestly dans « Le Diable s’habille en Prada » a été « horrible » pour Meryl Streep

VILAINE Jouer la méchante du film déprimait profondément l’actrice

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Meryl Streep
L'actrice Meryl Streep — Ik Aldama/picture-alliance/Cover Images

Pour Meryl Streep, incarner la redoutable Miranda Priestly dans Le Diable s’habille en Prada n’a absolument pas été une partie de plaisir, bien au contraire. En effet, l’actrice oscarisée avait décidé d’utiliser le Method Acting, une technique consistant à se connecter émotionnellement au personnage afin de délivrer la meilleure performance possible. Sauf que le personnage dépressif de Miranda Priestly a fini par littéralement déprimer Meryel Streep !

« C’était horrible. Je restais toute triste dans ma loge. Je pouvais entendre tout le monde rire et se lâcher. J’étais tellement déprimée ! Je me suis dit, “Bien, c’est le prix que tu payes pour être le boss !” C’est la dernière fois que je tente ce truc de Method (Acting) ! », s’est-elle souvenue lors de retrouvailles du casting du film organisées par Entertainment Weekly.

Pourtant, quinze ans après, les autres stars du film de 2006 gardent un très bon souvenir de l’actrice.

Emily Blunt et Anne Hathaway sont d’accord

« Meryl est si sociable et amusante. D’une certaine façon, ce n’était pas très drôle pour elle de devoir changer de caractère. Mais ce n’est pas comme si elle avait été inapprochable. Vous pouviez aller la voir et dire, “Oh mon Dieu, un truc super amusant est arrivé”, et elle écoutait », a assuré Emily Blunt, pour qui Le Diable s’habille en Prada a été un véritable tremplin.

Même sentiment chez Anne Hathaway qui, même si elle avait trouvé Meryl Streep « intimidante », avait également senti sa bienveillance.