« Parents d'élèves », « Le Bonheur des uns », « 30 jours max »... Trois films qui font rire (et ça fait du bien)

CINE DECONFINE (4/4) « Parents d'élèves », « Le Bonheur des uns », « 30 jours max », ces trois films qui sont ressortis mercredi sur les écrans espèrent avoir un peu plus de temps pour faire rire le public

Stéphane Leblanc
— 
Parents d'élèves, fil de Noémie Saglio
Parents d'élèves, fil de Noémie Saglio — Stéphanie Branchu / Rectangle Productions
  • Une quinzaine de films, dont la carrière s’était arrêtée en octobre avec le confinement, sont revenus ce mercredi dans les salles.
  • Jusqu’à la fin de la semaine, 20 Minutes vous en présente trois par jours.
  • Aujourd’hui, trois films qui font rire : Parents d’élèves, Le Bonheur des uns et 30 jours max​.

Le cinéma retrouve le sourire et les spectateurs aussi. Surtout devant des comédies familiales réussies comme Parents d’élèves, Le Bonheur des uns ou 30 jours max. Peut-être les aviez-vous ratés ? Ces films sont ressortis en salle, profitez-en.

« Parents d’élèves » un peu trop en présentiel

Camélia Jordana en maîtresse d’école, Vincent Dedienne en baby-sitter, plein d’élèves de primaire et leurs parents… Alors OK, ce n’est plus trop l’époque de la rentrée des classes, comme lorsque Les Parents d'élèves est sorti, mais Noémie Saglio, la créatrice de La Connasse, a le bon ton de brosser tous les adultes à la paille de fer pour n’épargner que les enfants…

« Le Bonheur des uns » et les vacheries des autres

Bérénice Béjo en romancière happée par le succès, Florence Foresti en meilleure amie jalouse comme un pou, Vincent Cassel et François Damiens dans le rôle des deux époux… et mon tout, on s’en doute, aboutit au Bonheur des uns – et au malheur des autres. Bref à une comédie pleine de verve, d’humeur et de méchanceté.

« 30 jours max » et un minimum de courage

A la fois comédien, coscénariste et réalisateur de 30 jours max, Tarek Boudali incarne un policier pas très courageux qui va se transformer en héros le jour où il apprend qu’il ne lui reste qu’un mois à vivre. Avant cela, il a pensé à réunir ses traditionnels potes de la Bande à Fifi, Philippe Lacheau et Julien Arruti, pour ce qui est sans doute le meilleur film du trio.