Norman Lloyd, doyen du cinéma vu chez Hitchcock, Chaplin et « Le Cercle des poètes disparus », est mort

DISPARITION L’acteur Norman Lloyd, décédé le 10 mai à l’âge de 106 ans, a incarné le directeur de l’école du « Cercle des poètes disparus » et joué pour Welles, Chaplin et Hitchcock

A.D.

— 

Norman Lloyd  dans « Le Cercle des poètes disparus ».
Norman Lloyd dans « Le Cercle des poètes disparus ». — MARY EVANS/SIPA

Il était le doyen du cinéma. L’acteur, producteur et réalisateur Norman Lloyd, de son vrai nom Norman Perlmutter, est décédé le 10 mai à 106 ans, a informé son ami, le producteur Dean Hargrove, au magazine américain Variety.

« Le troisième acte de sa vie était vraiment la meilleure période de sa vie », a expliqué ce dernier. Le dernier témoin de l’âge d’or d’Hollywood avait passé ses dernières années à régaler avec de nombreuses anecdotes lors de rétrospectives et autres festivals.

Les débuts au théâtre avec Orson Welles

Né en 1914, enfant star, Norman LLoyd a fait ses armes au théâtre où il travaille pour Elia Kazan, Joseph Losey et Orson Welles.

Il est surtout connu pour son rôle-titre dans La Cinquième Colonne d’Alfred Hitchcok en 1942. Il retrouve le maître du suspens en 1945 pour La Maison du docteur Edwardes.

Une collaboration avec Charlie Chaplin

Dans les années 1950, il joue pour Jean Renoir (L’homme du Sud), Richard Brooks (Miracle à Tunis), Anthony Mann (Le livre noir), Jacques Tourneur (La Flèche et le flambeau), Joseph Losey (M) et Charlie Chaplin (Les feux de la rampe).

En 1957, Alfred Hitchcock insiste pour embaucher Norman Lloyd comme producteur associé pour sa série télévisée Alfred Hitchcock Presents. Dans les années 1960 et 1970, il produit et réalise pour la télévision, collaborant notamment sur la série Columbo.

Le directeur d’école du « Cercle des poètes disparus »

Dans les années 1980, il se fait connaître d’une nouvelle génération grâce à son rôle de Dr Auschlander dans la série médicale de NBC, Hôpital St Elsewhere. En 1989, il campe le directeur d’école du Cercle des poètes disparus.

Il multiplie ensuite les apparitions à la télévision comme sur Star Trek : The Next Generation, The Practice ou Modern Family. Mais aussi au cinéma, comme récemment dans la comédie Crazy Amy (2015) de Judd Apatow.