Michelle Rodriguez a fait réécrire son personnage dès le premier « Fast & Furious »

REALISME L’actrice tenait à ce que le film véhicule une meilleure représentation des femmes

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Michelle Rodriguez
L'actrice Michelle Rodriguez — Faye's Vision/Cover Images

Michelle Rodriguez a toujours mis un point d’honneur à œuvrer pour l’émancipation des femmes dans son travail. Et déjà avec le tout premier Fast & Furious, alors qu’elle commençait tout juste sa carrière, l’actrice n’avait pas hésité à exiger la réécriture de son personnage, estimant qu’il n’était pas réaliste.

« Quand Michelle a lu le rôle, elle a dit, “Non, je ne joue pas ça”. Et puis elle l’a complètement changé. D’une petite amie trophée, c’est devenu un personnage vraiment nuancé », a confié Jordana Brewster à Entertainment Weekly à propos de Michelle Rodriguez pour le 21e anniversaire du début de la franchise aux grosses cylindrées.

Pas gagné

Pour Michelle Rodriguez, il était hors de question de faire des concessions à ce niveau. L’actrice a exigé des scénaristes qu’ils donnent plus de valeur, de profondeur et surtout de réalisme au personnage de Letty Ortiz. « C’était vraiment une prise de conscience pour eux de se rendre compte que ça ne fonctionne pas comme ça dans la rue. Vous ne vous mettez pas avec un mec juste parce qu’il est canon. Il y a une hiérarchie. Est-ce que ce mec canon peut se faire mettre KO par votre petit ami ? Si c’est le cas, vous ne pouvez pas sortir avec », a enchaîné Michelle Rodriguez, expliquant qu’elle avait dû ouvrir les yeux à des auteurs qui, en plus d’être des hommes, étaient habitués à la vie feutrée de Hollywood.

Malheureusement, film après film, on ne peut pas dire que la saga Fast & Furious a brillé en faveur des femmes, et l’actrice de 42 ans a même menacé de claquer la porte en 2017 si rien n’était fait dans ce sens. Au final, courant 2019, elle annonçait sa participation à F9, Universal Pictures ayant fait l’effort d’engager une femme pour participer à l’écriture du film.