« La Forme de l’eau » : La plainte pour plagiat contre Guillermo del Toro a été abandonnée

JUSTICE La procédure était en cours depuis trois ans

20 Minutes avec agences
— 
Le réalisateur Guillermo del Toro
Le réalisateur Guillermo del Toro — The Photo Access/Cover Images

C’est officiel, Guillermo del Toro est bel et bien l’auteur de La Forme de l'eau. Pourquoi seulement maintenant, alors que le réalisateur a toujours été crédité comme le coauteur du scénario ? Tout simplement parce que David Zindel, le fils de l’auteur Paul Zindel, affirmait dans une plainte déposée en 2018 que le film n’était qu’un plagiat de l’œuvre de son père, Let Me Hear You Whisper. Après presque trois ans de procédure, l’affaire n’ira pas plus loin et la famille Zindel jette l’éponge, d’après The Hollywood Reporter, qui cite Searchlight, le studio qui a produit le film.

« David Zindel, le fils de Paul Zindel, auteur de Let Me Hear You Whisper, reconnaît, sur la base d’informations confidentielles obtenues au cours de la procédure judiciaire, que ses allégations de plagiat sont sans fondement. Il reconnaît que Guillermo del Toro est le véritable créateur de La Forme de l’eau. Toute similitude entre les deux œuvres est fortuite », peut-on lire dans le communiqué.

Histoires similaires

On ignore si un règlement a l’amiable a été trouvé entre les deux parties, mais c’est probable, dans la mesure où la cour d’appel du 9e Circuit, devant laquelle était présentée l’affaire, devait entendre cette semaine des rapports et témoignages d’experts. Un procès était même prévu pour juillet. Les avocats de la famille Zindel n’ont pas répondu aux requêtes du Hollywood Reporter, mais d’après la publication, il est clair que les deux camps se sont mis d’accord pour mettre un terme à une procédure sans doute déjà très coûteuse.

Sorti en 2017, La Forme de l’eau racontait l’histoire d’amour entre la femme de ménage d’un laboratoire scientifique qui décide de libérer une créature amphibienne détenue dans le centre. Le livre de Paul Zindel, de son côté, s’intéressait à la relation entre une femme de ménage et un dauphin dans un laboratoire de recherche. Guillermo Del Toro avait reconnu des similitudes entre les deux œuvres, mais a toujours affirmé qu’il n’avait jamais lu le roman ni vu la pièce qui l’adaptait.