Les Oscars réussissent leur pari pour plus de diversité dans les nominations

CHANGEMENT Neuf acteurs et actrices de couleur ont été nommés pour la cérémonie

20 Minutes avec agences

— 

Les époux Priyanka Chopra et Nick Jonas, qui ont annoncé les nommés aux Oscars
Les époux Priyanka Chopra et Nick Jonas, qui ont annoncé les nommés aux Oscars — CF/Cover Images

L’Académie des Oscars a tenu sa promesse d’offrir plus de diversité au sein de ses nominations. En effet, ce sont neuf acteurs et actrices issus de la diversité qui sont apparus dans la liste tant attendue et qui a été présentée aujourd’hui par l’actrice Priyanka Chopra et son époux, le chanteur et acteur Nick Jonas.

Steven Yeun devient ainsi le premier acteur asio-américain à être nommé dans la catégorie Meilleur acteur pour Minari, tandis que Riz Ahmed est le premier acteur d’origine pakistanaise à être nommé aux Oscars. Notons également la présence de Yuh-Jung Youn, première actrice sud-coréenne, nommée dans la catégorie Meilleur second rôle féminin également pour Minari, qui marque l’histoire de la prestigieuse compétition. Autre première, et non des moindres, la liste des nommés dans la catégorie Meilleur acteur n’est pas majoritairement blanche ce qui constitue un symbole très fort.

Lentement mais sûrement

En outre, les Oscars 2021 verront pour la première fois deux réalisatrices - Chloe Zhao et Emerald Fennell - disputer le trophée du Meilleur réalisateur alors que seulement cinq femmes ont été nommées pour cette récompense dans toute l’histoire de la compétition.

Autant de nominations qui montrent la volonté de l’Académie des Oscars de se transformer. En septembre, la vénérable institution avait dévoilé ses nouvelles règles de diversité. A partir de 2024, un film pourra prétendre à la plus haute distinction s’il remplit deux des quatre critères imposés, dont celui d’avoir 30 % de son casting issu de groupes sociaux sous-représentés. Des mesures loin d’être radicales, mais avec une véritable portée symbolique.