« Cherry »: Après « Avengers », les frères Russo sont de retour avec Tom Holland mais pas pour un film de super-héros

APPLE TV+ Après le bien nommé « Endgame », les frères Russo auraient pu prendre de longues vacances, mais ils sont déjà de retour avec un film loin des super-héros… et des salles, sur Apple TV +

V. J.

— 

Tom Holland retrouve les frères Russo pour le « super » drame « Cherry », disponible sur Apple TV+
Tom Holland retrouve les frères Russo pour le « super » drame « Cherry », disponible sur Apple TV+ — Apple TV+

Après avoir signé quatre films Marvel, deux Captain America et deux Avengers, et avoir porté la saga tout au haut du box-office avec Endgame en 2019, les frères Anthony et Joe Russo avaient le monde devant eux, voire à leurs pieds. Ils pouvaient enchaîner sur ce qu’ils voulaient, littéralement. Mais que faire, quel film ? Ce sera Cherry, l'innocence perdue, disponible dès ce vendredi et partout dans le monde sur la plateforme Apple TV +, après une courte exploitation en salle aux Etats-Unis. Ils y retrouvent Tom Holland, l’interprète actuel de Spider-Man, mais attention, pas de costume, pas de pouvoir, pas d’héroïsme.

La crise des opioïdes, un sujet fort

« On était encore en plein dans Avengers : Endgame quand on nous a recommandé le bouquin de Nico Walker, Cherry, raconte Anthony Russo à Première. Un choc. Nous sommes originaires de Cleveland, là où se passe l’histoire, - et cet univers nous parlait énormément. Mais ce qui nous a motivés à tourner le film juste après Endgame, c’est le sujet lui-même : l’addiction aux opioïdes. On a perdu des amis et des proches à cause de ça. Joe et moi avons immédiatement ressenti le besoin d’en parler, et il nous semblait que culturellement et socialement, c’était important de le faire. »

Cherry suit, sur plusieurs années, le destin d’un jeune soldat, qui, à son retour de la guerre en Irak, développe un stress post-traumatique et braque des banques pour se fournir en opioïdes. Oui, ça fait beaucoup pour un seul homme, voire pour un seul film. Cherry a beau être un « simple » drame, les frères Russo donnent tout, voire en font trop, avec scènes de guerre et effets de style, bien aidés par un budget confortable. Ils peuvent aussi compter sur Tom Holland qui confirme qu’il a tout d’un futur grand.

Les plates-formes avec ou contre les salles obscures ?

Le film avait toute sa place sur grand écran, mais comme le raconte Anthony Russo, toujours sur le site de Première, « on a financé le film de manière indépendante. On ne l’a vendu à Apple qu’il y a quelques mois, pendant la pandémie. Apple est une plateforme très excitante pour les cinéastes. Et à mon avis, ça durera bien après la pandémie ». S’ils n'imaginent pas les salles - « et sa forme de communion » - disparaître, nos maîtres du box-office soutiennent également les plates-formes de streaming. « Elles permettent l’éclosion de projets plus variés et intéressants que jamais », commente Joe Russo. Des projets comme Cherry ?