Anne Hathaway révèle qu’elle était le 9e choix pour son rôle dans « Le Diable s’habille en Prada »

PERSEVERANCE C’est Rachel McAdams qui était en haut de la liste

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Anne Hathaway
L'actrice Anne Hathaway — Luiz Rampelotto/EuropaNewswire/picture-alliance/Cover Images

Difficile d’imaginer Le Diable s’habille en Prada sans Anne Hathaway. Et pourtant, l’actrice était loin de partir gagnante pour obtenir le rôle de l’inoubliable l’assistante Andy Sachs dans l’adaptation de 2006 du roman de Lauren Weisberger avec Meryl Streep, Stanley Tucci et Emily Blunt.

« Je vais vous faire une révélation. J’étais le neuvième choix pour Le Diable s'habille en Prada. Mais je l’ai eu ! », a confié l’actrice oscarisée lors d’une apparition dans un épisode de RuPaul's Drag Race, y voyant la preuve qu’il faut toujours s’accrocher pour obtenir ce que l’on veut. Mais il faut aussi dire que la star d’Interstellar a profité du désistement de la favorite.

Tout vient à point à qui sait attendre

En effet, la production était bien moins intéressée par Anne Hathaway que par Rachel McAdams qui s’était illustrée dans Mean Girls et The Notebook. Pour sa part, cette dernière était si peu intéressée par le rôle qu’elle l’a refusé à plusieurs reprises. Comme elle l’avait expliqué à Variety il y a quelques années, Rachel McAdams voulait à tout prix s’éloigner du cinéma mainstream pour réorienter sa carrière, ce qui justifiait son refus. Enfin, selon Entertainment Tonight, Juliette Lewis et Claire Danes ont elles aussi auditionné pour le rôle avant que la production ne finisse par contacter Anne Hathaway.

Mais en attendant, l’actrice savait que son heure allait venir. « Je n’avais pas à auditionner. Je devais être patiente. Je n’étais pas le premier choix », avait-elle déjà expliqué à Variety avant de se remémorer l’arrivée de la bonne nouvelle : « Je me souviens de courir dans mon salon, à moitié habillée, en criant : "J’ai Le Diable s’habille en Prada ! J’ai Le Diable shabille en Prada !" »