« The Nest » : Jude Law fait son nid et terrorise sa femme dans ce thriller multirécompensé

CANAL PLAY Jude Law semble perdre la raison dans « The Nest », lauréat de trois prix à Deauville et disponible ce mercredi sur Canal Play

Caroline Vié

— 

Le choix de Caro: The Nest avec un remarquable Jude Law — 20 Minutes
  • Jude Law incarne brillamment un courtier ambitieux qui terrorise progressivement sa femme dans « The Nest ».
  • Carrie Coon lui tient tête avec talent dans le rôle de son épouse.
  • Ce thriller a séduit jurys et presse au dernier festival de Deauville.

Il est aussi sexy qu’inquiétant. Jude Law impressionne dans The Nest, thriller de Sean Durkin récompensé par trois prix  (Grand Prix, prix de la Critique et prix de la Révélation) au dernier festival de Deauville et disponible dès mercredi sur Canal Play. L’acteur incarne un courtier ambitieux qui choisit de déménager sa petite famille américaine dans un vieux manoir anglais. De quoi angoisser sa femme (jouée par Carrie Coon, remarquable) et son tout jeune fils quand ils commencent à penser qu’il a perdu la raison.

« Je dois mes prix à mes comédiens qui ont transcendé cette histoire en faisant passer toutes les nuances de personnages complexes », confie le réalisateur à 20 Minutes. Egalement connu pour l’envoûtant Martha, Marcy, May Marlene, Sean Durkin pousse à fond des héros et des situations qu’on pourrait croire archétypales pour mieux surprendre le spectateur. « Jude incarne un homme d’affaires typique des années 1980 devenu instable par ambition et Carrie sa femme américaine perdue dans un pays qu’elle ne connaît pas, dit-il. Mon but en les confrontant était de montrer le cauchemar dans lequel peut tomber une famille ordinaire. »

Suspense de pierres

Le manoir perdu dans la campagne qui sert de toile de fond à ce suspense intime est exploité dans ses moindres recoins par le cinéaste. « Ces vieilles pierres ont leur importance dans la façon dont les agissements des personnages sont perçus par le public, avoue-t-il. Le comportement de celui de Jude Law est rendu plus menaçant entre les murs de cette masure. » Cet homme aux dents qui rayent les planchers en marqueterie est si bien campé qu’on ne regrette pas de partager son nid.