La sortie du biopic sur Elvis Presley réalisé par Baz Luhrmann est repoussée à 2022

RETARD La Warner pourrait décider de le sortir finalement en salles

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Austin Butler qui doit incarner Elvis Presley dans le film de Baz Luhrmann
L'acteur Austin Butler qui doit incarner Elvis Presley dans le film de Baz Luhrmann — Dave Starbuck/Geisler-Fotopress/picture-alliance/Cover Images

Il va falloir patienter pour découvrir le film sur Elvis Presley de Baz Luhrmann. Le réalisateur australien avait prévu de sortir son biopic le 5 novembre prochain, mais d’après Billboard, la Warner a décidé de repousser sa sortie officielle au 3 juin 2022.

La bonne nouvelle, c’est que puisqu’il ne sort pas en 2021, ce film, dont le titre n’a pas encore été dévoilé, pourrait bénéficier d’une vraie sortie en salles, au lieu d’être diffusé en streaming sur HBO Max, comme la grande majorité des « gros » films du studio cette année. Warner Bros. n’a pas encore révélé si c’était le cas, mais il est possible que cette décision ait été prise justement pour permettre à ce long-métrage très attendu de bénéficier d’une sortie traditionnelle.

Tournage difficile

Austin Butler jouera le rôle du King, tandis que Maggie Gyllenhaal interprétera sa mère, Gladys Presley, et Tom Hanks incarnera le colonel Tom Parker, le manager controversé de la légende du rock. C’est d’ailleurs sur leur relation que se concentre le film, qui n’est pas envisagé comme un biopic traditionnel.

Le tournage a été particulièrement chaotique, interrompu en début d’année dernière quand Tom Hanks a contracté le coronavirus en mars. Première célébrité de premier plan à être tombée malade du Covid-19, il s’était efforcé dans les mois qui ont suivi de sensibiliser et de faire de la prévention pour un virus qui n’était pas forcément pris au sérieux par l’ancien locataire de la Maison Blanche.

Ce nouveau bouleversement dans le planning de la Warner donne en tout cas une indication sur la manière dont le studio compte gérer les prochains mois. D’autres films, prévus pour une sortie en streaming, pourraient à leur tour être retardés si les premiers « essais » de sorties sur HBO Max s’avèrent être des échecs.