« Le Blues de Ma Rainey » : Viola Davis vibre face à Chadwick Boseman dans son dernier rôle

NETFLIX La comédienne donne la réplique à l’acteur décéde en août dernier pour l’émouvant « Le Blues de Ma Rainey » disponible sur Netflix ce vendredi

Caroline Vié

— 

Le choix de Caro: Pourquoi Viola Davis est une actrice si importante aujourd'hui — 20 Minutes
  • Inspiré d’une pièce d’August Wilson, « Le Blues de Ma Rainey » fait partager une journée de musiciens noirs dans le Chicago de 1927.
  • Viola Davis y incarne une chanteuse au caractère bien trempé qui a réellement existé.
  • Chadwick Boseman est touchant en musicien ambitieux dans son ultime apparition à l’écran.

On n’a pas envie de marcher sur les pieds de Viola Davis dans Le Blues de Ma Rainey de George C. Wolfe, mis en ligne ce vendredi sur Netflix. La comédienne incarne une chanteuse au caractère bien trempé dans ce drame inspiré d’une pièce d' August Wilson , double lauréat du prix Pulitzer. La Ma Rainey du titre a réellement existé et été surnommée la « Mère du Blues ».

Une fête pour les oreilles

Viola Davis, royale, apporte à cette légende un cocktail de force et de vulnérabilité remarquables assorti d’une voix d’or. « Quand quelqu’un d’aussi féroce et intrépide que Viola incarne Ma Rainey, le personnage résonne de toute cette férocité et cette intrépidité, auxquelles s’ajoutent une émotion brute et une intelligence suprême », explique le réalisateur dans le dossier de presse. La chanteuse est contrainte de composer avec des managers peu scrupuleux et des musiciens pas toujours faciles à vivre lors d’un enregistrement dans le Chicago de 1927. La prestation de la comédienne comme son histoire sur fond de racisme et d’appropriation culturelle font du Blues de Ma Riley une œuvre exceptionnelle.

Les larmes aux yeux

La présence de Chadwick Boseman, vu notamment dans le rôle-titre de Black Panther et décédé en août dernier, ajoute un supplément d’âme à ce drame musical. Il donne la réplique à Viola Davis en trompettiste ambitieux et plein de vie pour ce qui constitue sa dernière prestation. Le Blues de Ma Riley lui est dédié. Et c’est une raison de plus pour que cette œuvre fasse monter des larmes aux yeux des spectateurs.