Martin Freeman et Ian McKellen veulent transformer la maison de J.R.R. Tolkien en musée

HOMMAGE Il s'agirait du premier lieu consacré à l'auteur culte

20 Minutes avec agences

— 

Les acteurs Martin Freeman et Ian McKellen dans «Le Hobbit»
Les acteurs Martin Freeman et Ian McKellen dans «Le Hobbit» — LANDMARK MEDIA / VISUAL Press Agency

Gandalf et Bilbo se lancent dans une nouvelle quête ! Cette fois-ci, il s’agit de sauver… la maison de J.R.R. Tolkien, l’auteur légendaire du Seigneur des Anneaux et de Bilbo le Hobbit. Ian McKellen, qui interprétait le sorcier dans les deux adaptations au cinéma, et Martin Freeman, qui jouait le Hobbit aventureux dans la trilogie éponyme, ont rejoint la campagne de financement pour transformer le 20 Northmoor Road, à Oxford, en musée Tolkien.

C’est à cette adresse que vivait l’auteur quand il a écrit ses deux sagas littéraires cultes, et l’association Project Northmoor a donc décidé de lever des fonds pour racheter la demeure et la transformer en centre littéraire à la mémoire de celui qui a fait rêver tant de fans d’heroic fantasy depuis plus de quatre-vingts ans (Bilbo le Hobbit ayant été publié en 1937). Outre Martin Freeman et Ian McKellen, d’autres acteurs-clés de la saga cinéma, comme John Rhys-Davies (qui interprétait Gimli) se sont associés au projet, lancé par l’autrice Julia Golding.

Défi énorme

L’idée, c’est donc de lever près de 5 millions d’euros en trois mois, pour avoir les moyens de racheter cette demeure cossue et la rénover, tout en faisant en sorte qu’elle reprenne l’apparence qu’elle avait lorsque John Ronald Reuel Tolkien y vivait. « Lever 5 millions d’euros en trois mois est un défi énorme. Mais il suffit de regarder le trajet de Frodo et Sam de Fondcombe à la Montagne du Destin, qui a pris le même temps, et ça nous a donné confiance en nous, on peut le faire », a déclaré Julia Golding au Guardian, en référence aux aventures du héros du Seigneur des Anneaux.

Et Ian McKellen de renchérir : « Nous n’y arriverons pas sans le soutien de la communauté mondiale et des fans de Tolkien, notre Communauté des Fondateurs ».

Aucun centre dans le monde n’est pour l’instant consacré à l’œuvre monumentale de J.R.R. Tolkien. Il s’agirait donc d’une grande première. A quelques heures du début du financement, le projet avait levé 6 % de la somme. Encore un effort…