VIDEO. Anne Hathaway s'excuse pour avoir mal représenté le handicap dans « The Witches »

POLEMIQUE L'actrice apparaît comme une sorcière terrifiante à trois doigts dans son nouveau film

20 Minutes avec agences

— 

L'actrice Anne Hathaway
L'actrice Anne Hathaway — AdMedia/Starface

Même si elle n’est pas responsable, Anne Hathaway se sent coupable. La star a tenu à présenter ses excuses pour avoir, dans le film The Witches (basé sur le livre de Roald Dahl), incarné une sorcière à trois doigts terrifiante.

Critiquée par des associations de handicapés pour avoir dépeint des personnages terrifiants avec cette affliction, l’ectrodactylie, la production avait immédiatement demandé pardon aux personnes qui avaient pu être choquées, expliquant qu’il s’agissait tout simplement d’une « nouvelle interprétation des griffes de chat décrites dans le livre ». A son tour, Anne Hathaway a évoqué l’épisode sur son compte Instagram.

« J’ai récemment appris que de nombreuses personnes souffrant de différences de membres, en particulier des enfants, souffrent à cause de l’image de la Grande Sorcière dans The Witches. Permettez-moi de commencer par dire que je fais de mon mieux pour être sensible aux sentiments et aux expériences des autres, non pas par souci du politiquement correct, mais parce que ne pas blesser les autres semble être un niveau de décence élémentaire que nous devrions tous nous efforcer d’atteindre. En tant que personne qui croit vraiment à l’inclusion et qui déteste vraiment, vraiment la cruauté, je vous dois à tous des excuses pour la douleur causée. Je suis désolée », a-t-elle posté sur sa page.

Pas à la hauteur

Anne Hathaway a aussi partagé une vidéo de l’association Lucky Fin Project, qui œuvre pour aider les jeunes avec des handicaps à mieux s’intégrer. « Je veux particulièrement dire que je suis désolée aux enfants qui ont des différences : maintenant que je comprends mieux, je promets de faire mieux. Et je dois des excuses spéciales à tous ceux qui vous aiment aussi farouchement que j’aime mes propres enfants : je suis désolée de ne pas avoir été à la hauteur », ajoute l'actrice, encourageant ses fans à suivre l’organisation.

Et ce ne sont pas les critiques de The Witches, plus que mitigées, qui consoleront la production. A l’heure actuelle, le nouveau film de Robert Zemeckis plafonne à 47 % d’opinions positives sur l’agrégateur de critiques Metacritic.