Cannes : Le futur musée international du cinéma annoncé pour 2025

ACTION! Universcience, qui chapeaute à Paris le Palais de la découverte ainsi que la Cité des sciences et de l’industrie, a été mandaté pour accompagner le projet

Fabien Binacchi

— 

Le site qui jouxte la MJC Picaud, dans le centre-ville, pourrait accueillir ce musée du cinéma
Le site qui jouxte la MJC Picaud, dans le centre-ville, pourrait accueillir ce musée du cinéma — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes
  • La ville de Cannes a mandaté Universcience pour conduire le projet de création de son futur musée du cinéma.
  • Des études préparatoires sont lancées pour un budget d’un million d’euros.

On en sait désormais un peu plus sur le futur « grand musée international du cinéma et du Festival de Cannes ». La mairie de la ville a précisé les contours du projet et notamment la date prévue pour son ouverture : courant 2025, si tout va bien.

D’ici à cette échéance, la municipalité a choisi un partenaire pour l’épauler dans « les opérations culturelles, techniques, économiques et juridiques ». Et ce sera Universcience, qui chapeaute, à Paris, le Palais de la découverte ainsi que la Cité des sciences et de l’industrie. Le lieu d’implantation n’a en revanche toujours pas été confirmé même si le site qui jouxte la MJC Picaud, près de la mer, semble tenir la corde.

Des études préparatoires à un million d’euros

Après plusieurs années d’occasions manquées et de projets avortés, le dossier est donc bel et bien sur les rails. « Le projet avance, en lien avec le ministère de la Culture et le CNC », confirme le maire LR David Lisnard. « Le choix d’Universcience comme assistant à maîtrise d’ouvrage traduit l’ambition de doter la France et l’Europe, ici à Cannes, d’un grand musée international autour de l’art cinématographique », dit-il.

La municipalité va investir un million d’euros dans des études préparatoires « afin de garantir une méthodologie parfaite », précise-t-elle. En mandatant « le premier établissement public national de diffusion de la culture scientifique » (associé à des cabinets de conseil et d’architectes), elle espère voir sortir de terre un équipement « stratégique et innovant ».

Et surtout original. Comme le révélait 20 Minutes en juin 2019, la mairie a inclus dans son cahier des charges un concept « ludo-éducatif » proposant « une approche immersive et inédite ». Elle indique cette semaine souhaiter placer le visiteur « au cœur du processus de création, de production et de diffusion d’œuvres cinématographiques ».

Un musée du festival et des effets spéciaux

Côté contenus, Universcience et le « comité scientifique et culturel » formé par la ville avec des « experts » (dont le délégué général du Festival de Cannes Thierry Frémaux) devront plancher sur cinq axes, détaille-t-on encore du côté de la municipalité.

Le musée international du cinéma sera celui du Festival de Cannes, dont il sera en partie dédié. Une grande place sera également faite aux « effets spéciaux et aux nouvelles technologies ». Le lieu disposera d’un « espace de conférences et d’expositions adossé à une salle de projections ». Il hébergera enfin un pavillon sur « l’histoire du cinéma mondial » et également « un espace destiné aux entreprises liées au cinéma ».