« Tenet » : On est allé voir le film de Christopher Nolan avec Gaspar Noé

RENVERSANT Le cinéaste français, comme son homologue américain, sortent ce mercredi deux films qui jouent avec la notion du temps; Gaspar Noé était donc ravi d'être à nos côtés pour pouvoir comparer

Caroline Vié

— 

Il a bluffé Gaspar Noé: Kenneth Branagh dans «Tenet» de Christopher Nolan
Il a bluffé Gaspar Noé: Kenneth Branagh dans «Tenet» de Christopher Nolan — Warner Bros/Melinda Sue Gordon
  • Gaspar Noé a accompagné la journaliste de « 20 Minutes » pour découvrir « Tenet » sur grand écran.
  • Le réalisateur s’est étonné de voir Christopher Nolan jouer avec la notion du temps, comme il le fait dans son film « Irréversible : Inversion totale » qui sort aussi ce mercredi.
  • Mais ce qui l’a le plus impressionné, c’est la performance de Kenneth Branagh en méchant russe.

Hasard du calendrier : deux films qui jouent avec la notion du temps sortent en salle ce mercredi. Et Gaspar Noé, réalisateur d’Irréversible – Inversion intégrale a accepté d’accompagner 20 Minutes à la projection de presse de Tenet en Imax, vendredi dernier au cinéma Pathé-La Villette. « J’ai parfois eu du mal à rentrer dans les structures narratives vraiment complexes de  Christopher Nolan, mais j’aime beaucoup son Dunkerqueet son deuxième Batman », expose-t-il avant le début du film.

Le visage protégé pendant toute la projection, Gaspar Noé a fait tomber le masque pour nous confier ses impressions sur l’œuvre de Christopher Nolan. « Je me suis amusé, avoue-t-il dès la sortie de la salle. Tenet est un film drôlement spectaculaire. »

Le temps préoccupe, Branagh impressionne

Si Christopher Nolan livre un film d’espionnage palindrome, dont le scénario peut être compris dans les deux sens, Gaspar Noé a quant à lui remonté Irréversible (2002) à l’endroit, de façon à remettre l’histoire de viol et de vengeance de son film dans l’ordre chronologique. « C’est amusant de voir nos différentes façons de traiter le sujet du temps, qui nous préoccupe tous les deux, admet Gaspar Noé. Nos principes et nos moyens ne sont pas les mêmes, mais nous avons le côté ludique en commun. » Le cinéaste français a surtout été bluffé par le méchant du film, oligarque russe et nihiliste incarné par Kenneth Branagh. « Sa performance et son accent sont tels que je ne l’ai pas reconnu tout de suite : j’ai cru qu’ils avaient trouvé un acteur russe qui était le sosie de Keneth Branagh. Il est glaçant. »

Une bonne locomotive

Gaspar Noé est parfaitement conscient qu’Irréversible – Inversion totale ne joue pas dans le même camp que Tenet, « un film  considéré comme le messie depuis que les salles de cinéma sont désertées par la pandémie ». Pour autant, il n’en ressent pas d’amertume. « Nous avons tous besoin de locomotives comme le film de Christopher Nolan, des films à grand spectacle qui aideront des œuvres plus confidentielles à trouver leur public. » On espère de tout cœur qu’une partie du public de Tenet sera également prête à goûter au cinéma transgressif de Gaspar Noé.