Le délai entre la sortie d’un film en salle et en streaming passe à 17 jours aux Etats-Unis

ATTENTE Jusqu’à maintenant il fallait attendre 90 jours entre la sortie d’un film en salle et sa diffusion sur les plateformes de streaming ou en DVD aux Etats-Unis, ce délai vient d’être raccourci drastiquement

Marjorie Le Meur

— 

AMC et les studios Universal, ont annoncé mardi un accord «historique »
AMC et les studios Universal, ont annoncé mardi un accord «historique » — Anthony Behar

De 90 jours à 17 jours pour la chronologie des médias aux Etats-Unis. Le délai d'attente entre la sortie d’un film en salle et sa diffusion sur les plateformes de streaming ou en DVD) vient d'être divisé par 5, selon un communiqué signé Universal et AMC, le leader des cinémas nord-américains indique France Info. Un accord historique entre les deux géants de l’industrie du cinéma qui met fin à leur conflit de quatre mois.

Alors que la crise sanitaire touche de plein fouet l’industrie cinématographique, Universal avait pourtant annoncé fin avril vouloir diffuser ses films en salles et sur les plateformes de streaming malgré la fin de la pandémie Covid 19. AMC avait riposté en indiquant que dorénavant aucune réalisation d’Universal ne serait projetée dans leurs salles de cinéma.

Finalement, « le partenariat forgé avec AMC est animé par notre désir mutuel d’assurer un avenir prospère à l’écosystème de la distribution de films et de satisfaire la demande des consommateurs », a affirmé dans le communiqué Donna Langley, présidente d’Universal Pictures citée par France Info. « AMC accueille avec enthousiasme ce nouveau modèle industriel », indique Adam Aron, le directeur général aux commandes de la plus importante chaîne de salles de cinéma d’Amérique du Nord.

Un accord bientôt appliqué à travers le monde ?

« La vidéo à la demande premium ajoute au potentiel de rentabilité des studios de cinéma, ce qui devrait à son tour se traduire par la sortie de films en plus grand nombre », ajoute Adam Aron. Mais, les exploitants des salles de cinéma appréhendent cependant la convoitise du public auprès des plateformes de streaming. 

Avec des bénéfices à hauteur de 42,5 milliards de dollars notamment grâce aux productions Disney, les cinémas implantés en Europe et au Moyen-Orient feront l’objet d’une « discussion autour des accords de distribution » précisent les deux géants. En France, le délais minimum est de trois mois entre la sortie en salle et celle en vidéo à la demande ou DVD ; quatre mois pour les réalisations de plus de 100 000 entrées selon la chronologie des médias de 2019.