« Mourir peut attendre » : Un énorme twist dans le prochain « James Bond » dévoilé ?

FUITE Des notes de production de la 25e aventure de James Bond au cinéma, « Mourir peut attendre », ont fuité sur e-Bay

A.D.

— 

Daniel Craig dans "Mourir peut attendre".
Daniel Craig dans "Mourir peut attendre". — Universal France

Une rumeur qui enfle ! Des notes de production de la 25e aventure de James Bond  au cinéma, Mourir peut attendre (No Time To Die) réalisé par Cary Fukunaga, ont fuité sur eBay. Si ces documents sont authentiques, Daniel Craig, pour sa dernière apparition dans le costume de 007, pourrait chambouler toute la mythologie sur le personnage.

La sortie de ces nouvelles aventures de 007 initialement attendue en salle en avril, a été repoussée en raison du coronavirus.

» Attention, la suite de cet article contient des spoilers. Si vous voulez préserver la surprise du scénario, merci de ne pas poursuivre la lecture de cet article.

L’impénitent séducteur James Bond a trouvé l’amour dans le film Spectre auprès du docteur Madeleine Swann, campée par Léa Seydoux. Mourir peut attendre se déroule cinq ans après Spectre. Au début du nouveau film, James Bond a raccroché son pistolet Walther PPK en faveur d’une vie tranquille en Jamaïque.

Selon les feuilles d’appel destinées aux acteurs dans les notes de production apparues sur eBay, une petite fille prénommée Mathilde, est jouée par une comédienne âgée de 5 ans, Lisa-Dorah Sonne.

« Daniel voulait faire de ce film Bond le plus surprenant »

Cette petite fille serait la fille de James Bond, élevée seule par Madeleine Swann (Léa Seydoux) dans le plus grand secret. « Oui, c’est vrai. James Bond est papa. Daniel voulait faire de ce film Bond le plus surprenant et le plus divertissant à ce jour », a confirmé au tabloïd britannique Daily Mail une source proche du film.

Régulièrement taxé de sexisme, 007 découvrirait donc la paternité dans le 25e opus de la saga. « Daniel est plus âgé et son Bond mûrit et regarde la vie à travers le prisme de la paternité », commente la source.

« Un tout nouveau monde en termes de développement dramatique »

Et d’ajouter : « Bond a toujours réussi à se frayer un chemin dans le cœur et le lit de centaines de belles femmes, apparemment sans aucune conséquence. Faire de lui un père ouvre un tout nouveau monde en termes de développement dramatique et d’histoire. »

007 va devoir en découdre avec Safin, interprété par Rami Malek. Ce nouveau méchant serait prêt à kidnapper la fille de James Bond pour mener à bien un plan machiavélique. Une occasion pour 007 de sauver sa fille, et le monde bien sûr, cette fois d’une pandémie biologique. « Ce n’est pas tout à fait Covid-19, mais c’est similaire », a déclaré l’initié à nos confrères britanniques. Simples rumeurs ou authentiques fuites du scénario réécrit par la créatrice de Fleabag, Phoebe Waller-Bridge ? Réponse en salle le 11 novembre.