Philippe Nahon, acteur dans « Le Doulos », « La Haine » ou « Kaamelott », est décédé

DISPARITION L’acteur Philippe Nahon est décédé ce dimanche à l’âge de 81 ans d'« une longue maladie, aggravée par une infection au Covid-19 », a indiqué son épouse

A.D. avec AFP

— 

L'acteur Philippe Nahon est décédé ce dimanche 19 avril 2020.
L'acteur Philippe Nahon est décédé ce dimanche 19 avril 2020. — ROCA JEAN-CLAUDE/TF1/SIPA

Une gueule inclassable et un talent monstre. L’acteur Philippe Nahon est décédé ce dimanche à l’âge de 81 ans, a appris l'AFP auprès de sa famille. Il a succombé « à une longue maladie, aggravée par une infection au Covid-19 », a indiqué son épouse à l'AFP.

Philippe Nahon fait ses débuts au cinéma au début des années 1960 dans Le Doulos de Jean-Pierre Melville. Dans les années 1970, il joue dans des films engagés comme Les Camisards (1970) de René Allio ou Le Pull-over rouge  de Michel Drach (1979). 

Au théâtre, il joue Brecht, Shakespeare ou encore Duras. Après avoir enchaîné les seconds rôles au cinéma et à la télévision, il s'impose grâce au diptyque Carne et Seul contre tous de Gaspar Noé. Il joue également les prolétaires dans des films populaires comme Les Anges gardiens (1995) ou Les Couloirs du temps, les visiteurs 2 (1997). 

L'icône d'une génération de cinéastes

Il devient l’icône de la génération de cinéastes qui a émergé dans les années 1990 : Matthieu Kassovitz (La Haine, Les Rivières pourpres), Christophe Gans (Le Pacte des loups), Fabrice du Welz (Calvaire), Alexandre Aja (Haute Tension), Jacques Audiard (Un héros très discret) ou encore Guillaume Nicloux (Faut pas rire du bonheur, Le Poulpe, Une affaire privée). Il retrouvera Gaspar Noé au début des années 2000 avec Irréversible

Il apparaît chez Luc Besson dans Les Aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec et chez Steven Spielberg dans Cheval de guerre. Il prête sa voix au tavernier du Poney Fringant dans Le Seigneur des Anneaux ainsi que la voix du seigneur Arnold dans Chasseurs de dragons.

Acteur multigenres, à la télévision, il joue aussi bien dans Kaamelott et Mafiosa, que dans Joséphine Ange Gardien. Il fera sa dernière apparition sur le grand écran, dans Moi, maman, ma mère et moi de Christophe Le Masne, en 2019.