Coronavirus à Cannes : Privés de Croisette, les professionnels du cinéma se retrouveront pour un Marché du film… en ligne

FESTIVAL DE CANNES Un « Marché du film online » est annoncé pour la fin du mois de juin

Fabien Binacchi

— 

Le Village international accueille d'habitude les pavillons de chaque pays au sein du Marché du film
Le Village international accueille d'habitude les pavillons de chaque pays au sein du Marché du film — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Le Festival de Cannes, ce sont les montées des marches et le glamour, mais aussi le business. Tous les ans, en marge des compétitions, le Marché du film, le congrès qui se déroule à l’intérieur du palais, réunit des cinéastes, des producteurs et des distributeurs du monde entier. Soit, habituellement, plus de 12.000 accrédités. Privé de Croisette pour cause de pandémie mondiale, tout ce petit monde se retrouvera… sur Internet cette année.

Le Marché du film, au sous-sol du Palais des festivals, est en plein montage.
Le Marché du film, au sous-sol du Palais des festivals, est en plein montage. - F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Les organisateurs du festival ont annoncé ce vendredi la première des nouvelles « formes » que devait prendre cette édition 2020 marquée par le coronavirus. Le « Marché du film online, créé dans le but de soutenir l’industrie cinématographique internationale et aider les professionnels » aura « lieu du 22 au 26 juin », indiquent-ils.

Sans « l’expérience cannoise »

Il offrira notamment des « stands virtuels » où « les sociétés de vente pourront entrer en contact avec les acheteurs et présenter leurs nouveaux films et projets en cours ». Et aussi des « pavillons virtuels » dans lesquels « les institutions du monde entier présenteront leur cinématographie nationale, leurs commissions du film et lieux de tournage ».

Des conférences et surtout des projections seront également organisées. « Nous ne remplacerons pas l’expérience cannoise, mais nous recréons en ligne une partie de son essence, juge Jérôme Paillard, le directeur délégué du marché du film. C’est aussi l’expérimentation d’un nouveau modèle de marché qui permettra à des professionnels qui n’avaient pas les moyens ou le temps de venir à Cannes d’y participer. » Des accréditations à partir de 95 € seront proposées à partir de 95 euros.