Coronavirus : Le Festival de Cannes dément avoir décidé d’annuler son édition 2020

SUSPENSE Le festival a répondu sèchement ce samedi à un article du « Point » qui annonçait son annulation

V. J.

— 

Palme d'or du Festival de Cannes. (Illustration)
Palme d'or du Festival de Cannes. (Illustration) — Antonin THUILLIER / AFP

Dans un article au titre évocateur «Le Festival de Cannes n’aura pas lieu », Le Point affirmait ce samedi que les jeux étaient faits : l’édition 2020 du plus grand festival de cinéma du monde n’aurait pas lieu… même si la décision ne doit officiellement être prise que le 15 avril, pour une annonce officielle le lendemain.

Le magazine cite un membre (anonyme) du conseil d’administration : « Il sera très difficile pour ne pas dire impossible de sélectionner des films venus de Chine, de Corée, d’Iran, d’Italie et sans doute d’une cinquantaine de pays, sachant que les acteurs, et réalisateurs ne pourront pas se déplacer. Projeter des films dans une salle de 2.000 places ne sera pas autorisé et la moindre alerte inquiétera les festivaliers ».

Une décision mi-avril

L’article évoque aussi un potentiel report, plutôt qu’une annulation, alors que de nombreux festivals sont déjà prévus à l’automne (Deauville, Venise, Toronto, New York…) Des allégations que le Festival de Cannes a balayées d’un tweet : « Malgré certains titres à sensation il n’y a aucun élément nouveau concernant le festival ». Avant d’ajouter : « La manifestation qui doit avoir lieu du 12 au 23 mai étudie avec attention et lucidité l’évolution de la situation nationale et internationale en concertation avec la Ville de Cannes et le CNC. Ils prendront ensemble, le moment venu, autour de mi-avril, la décision qui s’imposera ».

La situation n’a finalement pas bougé depuis la déclaration du président Pierre Lescure, qui espérait un pic de l’épidémie fin mars et un mois d’avril plus respirable : « Mais nous ne sommes pas inconscients, explique Pierre Lescure. Si ce n’est pas le cas, on annulera ».