VIDEO. Rami Malek pense que Freddie Mercury l’a aidé à jouer dans le prochain « James Bond »

ACTEUR Le comédien interprète le méchant dans le prochain opus de la franchise

20 Minutes avec agences

— 

L'acteur Rami Malek à la soirée Vanity Fair post-Oscars
L'acteur Rami Malek à la soirée Vanity Fair post-Oscars — AdMedia/Starface

Rami Malek est convaincu que le fait d’avoir joué dans Bohemian Rhapsody lui a permis de se préparer à son rôle dans le prochain James Bond, Mourir peut attendre. L’acteur, qui interprétait Freddie Mercury dans le biopic du chanteur de Queen (un rôle qui lui a d’ailleurs valu un Oscar), a révélé dans une interview pour Esquire que la folie d’un tournage de l’envergure d’un James Bond n’aurait pas été envisageable sans être passé par un autre projet monumental et iconique tel que Bohemian Rhapsody.

« D’une certaine manière ça m’a construit une armure pour quelque chose comme ça. Ça m’a donné la confiance nécessaire pour me protéger pendant le tournage. Je pense que ça a effacé l’anxiété que j’aurais pu ressentir en tournant dans quelque chose d’aussi grand », a-t-il expliqué.

Aussi féroce que possible

Rami Malek interprète le rôle du méchant, marchant ainsi dans les pas des brillants Javier Bardem et Christoph Waltz. Une pression supplémentaire pour la star de la série Mr. Robot, qui a tout fait pour apporter sa touche au film, sans perturber Daniel Craig, qui enfile le smoking du super agent secret pour la dernière fois.

« Je l’ai poussé le plus possible, sans être gênant, pour que nous arrivions à rendre ce un-contre-un le plus féroce possible », a-t-il révélé.

Mourir peut attendre sort en France le 8 avril prochain.