« Adoration » : Fantine Harduin et Thomas Gioria, deux jeunes acteurs touché par la grâce

AMOUREUX Fabrice Du Welz dirige Fantine Harduin et Thomas Gioria, deux comédiens prometteurs dans « Adoration » en salle ce mercredi

Caroline Vié

— 

Fantine Harduin et Thomas Gioria dans «Adoration» de Fabrice Du Wletz
Fantine Harduin et Thomas Gioria dans «Adoration» de Fabrice Du Wletz — Les Bookmakers/The Jokers
  • « Adoration » fait partager l’histoire d’amour fou de deux adolescents en cavale.
  • Fantine Harduin, découverte chez Michael Haneke et Thomas Gioria, vu dans « Jusqu’à la garde »,  incarnent les deux rôles principaux.
  • Leurs prestations complémentaires sont des atouts majeurs pour ce film envoûtant.

On adore Adoration et son jeune couple fascinant formé par  Fantine Harduin et Thomas Gioria . D’autant que  Fabrice Du Welz, réalisateur de Calvaire, Alléluia et Colt 45, retrace la folle passion de leurs personnages d’adolescents avec autant de pudeur que de sensibilité.

Malgré leur jeune âge, les deux acteurs ne sont pas des débutants et partagent vraie une prédilection pour les rôles pas vraiment évidents. Thomas Gioria, 16 ans, a été cité aux César pour Jusqu'à la garde de Xavier Legrand en 2019 et Fantine Harduin, 15 ans, campait une fille très perturbée dans Happy end de Michael Haneke. « Je n’aime pas la facilité. C’est pour cela que j’ai voulu faire Adoration, parce que je n’étais pas certaine de pouvoir aller aussi loin dans la folie », confie la jeune comédienne à 20 Minutes.

De l’impro sous surveillance

Fabrice Du Welz les a suivis de près tout au long du tournage de ce film poignant où la violence va crescendo. « Il nous a poussés vers l’improvisation car il souhaitait que nous nous appropriions l’histoire ce qui ne l’empêchait pas de nous parler beaucoup pendant les prises. Fabrice était comme un troisième personnage dans le film », se souvient Thomas Gioria. Le scénario ne ménage pas les deux héros au cours d’une cavale qui leur permet de croiser Benoît Poelvoorde en veuf inconsolable et accueillant, gardien solitaire perdu en pleine nature.

A perdre la raison

« Gloria est très vraie et sincère dans son amour comme dans sa folie, précise Fantine Harduin. Créer ce personnage m’a aidée à grandir, à mûrir. » Persuadée d’être poursuivie, cette écorchée vive est capable d’une grande brutalité quand elle se sent menacée au grand dam de son amant « Paul est sensible, amoureux et doux, précise Thomas Gioria. Il se laisse entraîner dans son délire avec un abandon total. » Ces deux anges en rupture du monde des adultes s’aiment à perdre la raison entre rêve et cauchemar dans les paysages des Ardennes que le cinéaste magnifie.

Un avenir prometteur

Le duo est conquis par le métier de comédien dans lequel il a envie de persévérer. « Etre acteurs à nos âges permet de grandir un peu trop vite en nous faisant prendre très tôt des responsabilités d’adultes. C’est le revers de la médaille », explique Fantine Harduin qui met pour l’instant l’accent sur ses études. « Je veux garder une part d’enfance même si j’apprécie les rôles dramatiques », insiste Thomas Gioria. Leurs prestations complémentaires dans Adoration rendent confiants pour leur avenir tant ils semblent touchés par la grâce.