« Scandale » : Charlize Theron, Margot Robbie et Nicole Kidman, trois femmes pour deux Oscars

METOO Charlize Theron et Margot Robbie, mais pas Nicole Kidman, sont citées aux Oscars pour « Scandale » en salle ce mercredi

Caroline Vié

— 

Charlize Theron, Nicoloe Kidman et Margot Robbie dans «Scandale» de Jay Roach
Charlize Theron, Nicoloe Kidman et Margot Robbie dans «Scandale» de Jay Roach — Metroplitan FilmExport
  • « Scandale » évoque la chute de Roger Ailes, patron de Fox News, accusé de harcèlement sexuel en 2016.
  • Jay Roach a mêlé réalité et fiction pour raconter cette histoire.
  • Le thème du film comme le talent des comédiennes pourraient séduire votants et votantes aux Oscars.

Dans Scandale de Jay Roach, Nicole Kidman, Charlize Theron et Margot Robbie incarnent trois femmes fortes qui firent tomber Roger Ailes (1940-2017), patron de Fox News et bras droit de Rupert Murdoch, pour cause de harcèlement sexuel. « C’est une histoire si forte qu’elle permet de toucher un large public », explique le réalisateur dans le dossier de presse.

Si le personnage de productrice joué par Margot Robbie est fictif, les journalistes Gretchen Carlson et Megyn Kelly, qu’incarnent respectivement Charlize Theron et Nicole Kidman, existent réellement et ont vraiment contraint Robert Ailes à la démission en 2016. Seules Charlize Theron et Margot Robbie sont citées à l’Oscar mais toutes trois livrent des performances exceptionnelles face à John Lithgow (vu en Winston Churchill dans la série The Crown) en patron libidineux. 20 Minutes explique pourquoi elles pourraient l’emporter.

Leurs rôles sont passionnants

Charlize Theron est méconnaissable grâce au maquilleur Kazu Hiro, également cité à l’Oscar pour son travail. Elle a aussi travaillé sa voix pour qu’elle ressemble le plus possible à elle de la présentatrice. Une transformation aussi spectaculaire lui avait déjà valu une statuette pour Monster de Patty Jenkins en 2004. Margot Robbie donne vie à un personnage complexe, celui d’une jeune femme qui cède au harceleur. Elle est bouleversante dans ce rôle qui confirme son talent déjà éclatant dans Moi Tonya de Graig Gillepsie et Once Upon a Time...In Hollywood de Quentin Tarantino.

Elles représentent des symboles forts

Le scandale dont parle le film préfigure celui qui a terrassé Harvey Weinstein en 2017 suivi par la création du hashtag MeToo. Il est aussi au centre de la série The Loudest Voice, diffusée sur Canal+. Cette histoire a été l’une des premières à mettre en avant la parole libérée de femmes courageuses. On peut donc penser que le sujet et ses représentantes pourront séduire les votantes et les votants et cela d’autant plus que l’Académie a boudé les femmes pour certaines nominations comme celle de meilleure réalisatrice pour Greta Gerwig et Les Filles du Docteur March.

Elles sont épatantes

Charlize Theron et Margot Robbie mériteraient tout simplement leurs statuettes parce qu’elles sont exceptionnelles dans Scandale. D’après les résultats des Golden Globes et les sites de pronostics, la première risque pourtant d’être détrônée par Renée Zellwegger pour Judy de Rupert Goold où elle devient Judy Garland et Margot Robbie pourrait perdre en faveur de Laura Dern, donnée favorite pour Marriage Story de Noah Baumbach. Il faut attendre le 9 février prochain pour être fixé.