« Official Secrets »: La lanceuse d'alerte Katharine Gun n'en revient pas d'apparaître sous les traits de Keira Knightley

GUERRE Katharine Gun, employée des services secrets britanniques, a essayé d’empêcher la guerre en Irak comme le décrit « Official Secrets », film diffusé en e-cinéma ce jeudi 2 janvier

Caroline Vié

— 

Keira Knightley dans «Official Secrets» de Gavin Hood
Keira Knightley dans «Official Secrets» de Gavin Hood — Wild Bunch
  • « Official Secrets » de Gavin Hood revient sur le calvaire de Katharine Gun, une lanceuse d’alerte britannique.
  • Cette dernière a risqué sa vie pour ses convictions quand elle a découvert les pressions des Etats-Unis pour déclencher la guerre en Irak.
  • La véritable Katharine Gun apporte son soutien au film qui raconte son histoire.

Si le nom de Katharine Gun n’est pas connu en France, cela pourrait changer avec Official Secrets de Gavin Hood disponible en e-cinéma (VOD, DVD et Blu-ray). En 2003, cette employée des renseignements britanniques qu’incarne Keira Knightley a risqué sa vie pour essayer d’arrêter la guerre en Irak.

« Je ne voyais pas cela comme un risque personnel, déclare la véritable Katharine Gun à 20 Minutes. Quand j’ai découvert ce qui se tramait, je n’ai pas pu garder le silence, c’était une question de devoir. » La jeune femme a révélé que les États-Unis souhaitaient que l’Angleterre les aide à rassembler des informations compromettantes sur certains membres du Conseil de sécurité de l’ONU pour les contraindre à voter en faveur du conflit.

Une véritable héroïne

Le journaliste Martin Bright (incarné par Matt Smith, réputé pour avoir incarné le rôle-titre de Doctor Who de 2009 à 2013) l’a aidée à faire éclater la vérité tandis que le gouvernement anglais a commencé à transformer la vie de la lanceuse d’alerte en enfer. « J’étais considérée comme une traîtresse mais je ne regrette pas ce que j’ai fait, insiste la quadragénaire. Je n’aurais pas pu me regarder dans la glace si je n’avais pas réagi. » Son calvaire et celui de son mari d’origine turque sont largement partagés par un spectateur qui prend fait et cause pour une femme courageuse faisant passer l’intérêt général avant sa propre sécurité.

Savoir pour agir

« Certes, elle n’a pas pu empêcher la guerre mais son exemple est en tout point remarquable. C’est grâce à des gens comme elle qu’on peut informer la population », insiste le journaliste Martin Bright. Comme Katharine Gun, il s’est impliqué dans la production d’Official Secrets. Tous deux sont à fond derrière Gavin Hood et son projet. « Notre histoire n’est importante que parce qu’elle montre qu’un simple individu peut s’élever contre l’injustice, insiste Katharine Gun. C’est un message que je trouve important aujourd’hui. Savoir c’est pouvoir agir. » Le film passionne en lui rendant un hommage vibrant.

Une belle incarnation

Le duo est plus qu’enchanté d’être incarné par des acteurs aussi réputés. « Quand je m’angoissais pour ma vie, jamais je n’aurais pensé être jouée par Keira Knightley. Cela valait le coup de prendre tous ces risques », plaisante Katharine Gun. Elle se révèle aussi charismatique que son alter ego de cinéma.