« Star Wars » : Les fans historiques de la saga ont-ils toujours le feu sacré ? (Un indice : pas tous)

STAR WARS EDITION SPECIALE Les fans sont plus ou moins enthousiastes à l’idée de continuer l’aventure avec « Star Wars : L’Ascension de Skywalker »

Caroline Vié

— 

Carrie Fisher dans «Star Wars: L'Ascension de Skywalker» de J.J. Abrams
Carrie Fisher dans «Star Wars: L'Ascension de Skywalker» de J.J. Abrams — Disney/LucasFilm
  • La saga des Skywalker touche à sa fin avec la sortie de l’épisode IX de Star Wars, L’Ascension de Skywalker, le mercredi 18 décembre.
  • 20 Minutes accompagne cet événement en revenant sur l’impact immense que la saga a eu sur la culture mondiale.
  • Aujourd'hui, nous allons à la rencontre des fans historiques de Star Wars, ceux qui ont transmis le flambeau à leurs enfants comme ceux qui se sont lassé de la saga.

Alors que la troisième trilogie sort le 18 décembre prochain, les fans de Star Wars fourbissent déjà leurs sabres laser et leurs armures pour se préparer à Star Wars : L’ascension de Skywalker de J.J.Abrams. Certains sont plus enthousiastes que d’autres.

Qu’ils aient découvert la saga dès ses débuts en 1977 ou s’y soient initiés plus tard, les amoureux de la saga se divisent en deux catégories : les purs et durs (ceux qui aiment ça pour toujours et à jamais) et les autres (que la maturité et/ou les nouveaux films ont calmés). 20 Minutes a recueilli leurs confidences.

Irréductible ou pas

Claude fait partie de la première équipe : celle des Jedi grand teint. Il a vu La Guerre des étoiles en salle quand il était gamin et a déjà son billet pour la première séance de L’Ascension de Skywalker. « Sans jamais avoir été le fan collectionneur, je suis toujours resté en embuscade pour connaître l’actu Star Wars ». En revanche, Magali, qui a découvert Star Wars enfant a lâché l’affaire. « Le charme a beaucoup moins opéré avec les épisodes suivants, je préfère m’accrocher à la période originelle qui me rappelle mon émerveillement d’autrefois », dit-elle.

La saga au masculin

Star Wars semble attirer les garçons si l’on en croit les nombreux retours masculins à notre appel aux fans. Dominique est au taquet avec ses deux fils de 16 et 8 ans, qui ont eu leurs costumes dès leur sixième anniversaire. « Je suis toujours aussi enthousiaste même si les films sont inégaux », reconnaît-il. Maxime, membre comme lui de l’association de fans costumés la 501st Legion, partage son avis « bien que le facteur évènement tend à disparaître avec trop de films sortis trop rapidement ». Quentin ira aussi dès le premier jour avec son fiston dont l’anniversaire des 6 ans tombe la veille de la sortie de Stars Wars IX. « Les Derniers Jedi m’a réconcilié avec la saga », reconnait-il.

Les filles contre-attaquent

Il ne faut pas croire que seuls les messieurs adorent visiter la galaxie très lointaine. Caroline n’avait que quatre ans quand son papa lui a fait connaître la saga et le virus a pris. « Je serai à la séance des fans au Grand Rex comme pour chaque film et j’espère que mon fils nouveau né aimera Star Wars autant que son père et moi, » déclare-t-elle. Stéphanie a aussi transmis sa passion à son enfant. « Même si l’âge m’a rendue moins réceptive, je trouve joli de voir un gamin évoluer avec les mêmes références que nous. » De nouveaux Jedi sont donc formés pour prendre la relève.

Et même sans gamins

Delphine n’a besoin d’enfant pour aller voir Star Wars. « Je redeviens fan depuis qu’on retrouve l’esprit des premiers films avec Rogue One, Le Réveil de la Force et The Mandalorian », dit-elle. Elle fait partie de ceux qui n’ont pas pu attendre que cette série mettant en scène un chasseur de primes soit disponible légalement l’an prochain sur Disney + France. Comme elle, Fabrice s’est rué sur les premiers épisodes. « Disney a confié les rênes à des véritables connaisseurs de Star Wars qui savent exploiter le matériau correctement en titillant les fans, » déclare-t-il. La popularité de Bébé Yoda, trouvaille de la série, lui donne raison à deux cents pour cent !