« Once Upon a Time… in Hollywood »: Tarantino avait mis de côté quelques scènes inédites

DVD Quentin Tarantino propose sept suppléments tournés exprès pour le film parmi les bonus du DVD et Blu-ray de « Once Upon a Time… in Hollywood », disponible dès samedi

Caroline Vié

— 

Brad Pitt, Al Pacino et Leonardo DiCaprio dans «One Upon a Time...in Hollywood» de Quentin Tarantino
Brad Pitt, Al Pacino et Leonardo DiCaprio dans «One Upon a Time...in Hollywood» de Quentin Tarantino — Sony Pictures
  • « Once Upon a Time… in Hollywood » sort en vidéo avec sept scènes en bonus.
  • Ces suppléments permettent de plonger dans la culture populaire des années 1960.
  • Il s’agit de publicités et d’extraits de séries mettant en scène les protagonistes du film.

Les fans de Quentin Tarantino et de Once Upon a Time...In Hollywood peuvent se frotter les mains. Pas moins de sept scènes supplémentaires sont proposées en bonus des DVD et Blu-ray de cette fresque sur la Cité des rêves au début des années 1970.

« J’ai grandi dans les années où se déroule l’action du film et le cinéma de mes jeunes années a eu une influence déterminante pour moi », confiait Quentin Tarantino à 20 Minutes au Festival de  Cannes. Les séquences supplémentaires qu’il offre aux spectateurs témoignent joyeusement de cette période. 20 Minutes a sélectionné ses favorites.

Leonardo, star de la télé

Leonardo DiCaprio incarne Rick Dalton, un acteur sur le déclin, dans le film. Les bonus permettent de découvrir une longue séquence censée être extraite de Bounty Law, la série télévisée fictive pour laquelle le personnage a connu la gloire. Michael Madsen, acteur fétiche de Tarantino, offre une apparition savoureuse en shérif face au chasseur de primes, héros d’un feuilleton librement inspiré par Au nom de la loi qui révéla Steve McQueen.

Leonardo, star de la pub et de la chanson

Leo DiCaprio a tous les talents (ou presque). Dans la peau de Rick Dalton, il est fort convaincant quand son personnage fait de la publicité pour des cigarettes. Cette parodie des « réclames » de l’époque est hilarante tant elle semble datée. Rick Dalton semble moins à l’aise quand on le voit pousser la chansonnette dans une émission de télé au milieu de danseuses en minijupes.

Luke Perry, star de western

L’un des plus beaux suppléments est une scène de western qui permet de retrouver la toute jeune Julia Butters, Timothy Olyphant et surtout  Luke Perry dans l’une de ses dernières apparitions avant son décès en mars 2019. Leurs personnages jouent dans la même parodie de séries télévisées des années 1960 que Rick Dalton. Par l'émotion qu'elle dégage, la séquence donnerait presque envie de regarder le show dans son intégralité s’il existait vraiment.

Et bientôt encore plus ?

C’est Brad Pitt qui l’a dit au New York Times : Quentin Tarantino envisage de transformer Once Upon A Time… In Hollydood en mini-série pour Netflix. Il l’avait déjà fait pour Les Huit Salopards. En attendant cette version « encore plus longue », on savourera ce DVD qui offre déjà pas mal de bonheur supplémentaire en galettes !

Coffret Collector : 60 €, Blu-Ray : 25 €, DVD 20 €.