VIDEO. « Lola vers la mer »: Comment le cinéma est entré en « trans » pour bousculer les genres

QUETE D'IDENTITE Avant « Lola vers la mer », en salle ce mercredi, d'autres films ont abordé la transidentité à l'écran 

Caroline Vié

— 

« Lola vers la mer » de Laurent Micheli
« Lola vers la mer » de Laurent Micheli — Les films du Losange
  • « Lola vers la mer » permet de mieux comprendre ce qu'est une jeune fille transgenre.
  • Cinéastes et interprètes avient déjà abordé le sujet de la transidentité dans d'autres films.
  • Le point commun entre tous ces films est de tenter d’ouvrir les esprits.

Dans Lola vers la mer, Laurent Micheli s’attache aux pas d’une jeune fille transgenre résolue à se faire opérer pour changer définitivement de sexe. Le réalisateur a fait appel à Mya Bollaers, une actrice qui a elle-même connu cette expérience, pour incarner son héroïne bouleversante, mais il est loin d’être le premier à aborder le sujet à l’écran.

Des stars comme Eddie Redmayne (Danish Girl), Felicity Huffman (Transamerica), Romain Duris (Une nouvelle amie) , Melvil Poupaud (Laurence Anyways) ou Hilary Swank (Boys Don't Cry) ont également joué avec leur genre avec un immense talent. Des cinéastes aussi différents que Céline Sciamma (Tomboy), John Cameron Mitchell (Hedwig and the Angry Inch) ou  Ed Wood (Glen ou Glenda) se sont aussi penchés sur le sujet afin de brouiller les pistes entre féminin et masculin. De belles œuvres et de grandes performances conçues afin d’ouvrir les esprits et de balayer les idées reçues sur la transidentité.