VIDEO. « La Reine des neiges 2 » : Comment Disney a réussi à renouveler l’enchantement

REBELOTTE L'équipe du film a parfaitement sû retrouver la magie du premier film pour « La Reine des neiges 2 » sorti au cinéma ce mercredi

Caroline Vié

— 

«La Reine des neiges 2» de Jennifer Lee et Chris Buck
«La Reine des neiges 2» de Jennifer Lee et Chris Buck — Walt Disney France
  • Le deuxième volet de « La Reine des neiges » tient toutes ses promesses.
  • Les créateurs ont su mélanger l’ancien et le nouveau pour renouveler la magie.
  • Les chansons sont tout aussi réussies que celle du premier opus.

On peut imaginer la pression qu’ont subie les cinéastes Jennifer Lee et Chris Buck , comme le producteur Peter Del Vecho au moment de donner une suite à La Reine des neiges. Les premières images de La Reine des neiges 2 montrées au Festival d'Annecy étaient déjà impressionnantes. Le résultat final tient toutes ses promesses.

« Nous avons juré de ne pas nous laisser impressionner par le succès du premier film et de laisser nos angoisses à la porte du studio. La solution était de rester honnêtes vis-à-vis des personnages », déclare Peter Del Vecho à 20 Minutes. Deux Oscars et un triomphe au box-office international n’ont pas intimidé les magiciens de chez Disney qui nous ont expliqué comment ils avaient renouvelé l’enchantement de La Reine des neiges.

On prend les mêmes

Elsa et Anna en apprennent davantage sur leurs parents dans ce nouvel opus qui les envoie dans une forêt ensorcelée à l’appel d’une étrange créature. « Tous les personnages évoluent et découvrent leurs aspirations réelles », précise Jennifer Lee. L’amoureux d’Anna, Kristoff, et bien entendu, le bonhomme de neige Olaf et le renne Sven sont aussi de retour pour les épauler. « Nous avons décidé de ne pas nous laisser influencer par les trop nombreuses suggestions des fans pour construire notre histoire, insiste Chris Buck. Nous nous sommes basés exclusivement sur ce que nous savions des héros. »

On renouvelle les effectifs

Des nouveaux venus viennent aussi rafraîchir ce conte riche en scènes d’action. Sans gâcher la surprise, on peut citer des géants de pierre et un cheval aquatique. « Ce sont nos plus belles réussites du point de vue technique, déclare Peter Del Vecho. Nous maîtrisons maintenant parfaitement les matières comme la roche ou l’eau. » Le résultat est visuellement époustouflant notamment lors d’une attaque des colosses ou quand Elsa enfourche une monture qui l’emporte sur les flots. « Notre secret est de mettre la technologie au service de l’histoire », insiste Jennifer Lee.

On chante toujours

Après la chanson oscarisée Libérée, délivrée, le duo de compositeurs Robert Lopez et Kristen Anderson-Lopez livre un deuxième succès annoncé : Dans un autre monde, qu’entonne Elsa avec passion. « Cette chanson est dans la lignée de la précédente, annonce Chris Buck Elle montre comment la jeune femme assume ses pouvoirs. » La Reine des neiges 2 a tout d’une comédie musicale avec ses sept nouveaux titres. « Nous avons conçu le film comme le deuxième acte d’un show de Broadway », raconte Jennifer Lee.

On s’amuse bien

L’humour est davantage présent dans ce deuxième volet et il s’agit d’un choix délibéré des créateurs. « On s’est permis des moments de franche rigolade pour contrebalancer la gravité de certains passages », admet Peter Del Vecho. Un clip délirant où Kristoff parle de son amour pour Anna au milieu d’un chœur de rennes est particulièrement irrésistible tout comme un numéro musical d’Olaf, doublé par Dany Boon dans la version française. Les clins d’œil à La Reine des neiges sont aussi nombreux et savoureux.

On pense à un troisième film ?

Bien que beaucoup de choses soient résolues pour les héros à la fin de La Reine des neiges 2, on se prend déjà à rêver d’une prochaine suite. « Ce n’est pas prévu, déclare Jennifer Lee. A moins que nous trouvions une idée de génie pour l’histoire, ce film sera le dernier de la saga. » Elle doit savoir ce qu’elle dit puisque c’est elle qui a succédé à John Lasseter au poste de directrice artistique des studios Disney depuis juin dernier.