20 Minutes : Actualités et infos en direct
DEAUVILLE USComment Sienna Miller s'est libérée du sexisme d'Hollywood

Sienna Miller : « Bien sûr que j’ai été victime du sexisme à Hollywood ! »

DEAUVILLE USSienna Miller, honorée au Festival de Deauville, ne mâche pas ses mots pour parler de sa situation et de la condition de comédienne à Hollywood
Sienna Miller au Festival du Cinéma Américain de Deauville
Sienna Miller au Festival du Cinéma Américain de Deauville - Caroline Vié
Caroline Vié

Caroline Vié

De notre envoyée spéciale à Deauville

Ne vous laissez pas tromper par la blondeur apparemment fragile de Sienna Miller. L’actrice a une sacrée personnalité que les festivaliers ont pu apprécier dans American Woman de Jake Scott, présenté à Deauville ce mercredi.


Retrouvez nos articles sur Deauville ici

L’idée de recevoir le Deauville Talent Award qui couronne sa carrière semble beaucoup l’amuser. « C’est étrange car je ne suis pas du genre à regarder en arrière, confie-t-elle à 20 Minutes. Plutôt du genre à savourer l’instant présent. Je ne me projette pas non plus dans le futur car je n’ai d’autre plan de carrière que de trouver de beaux projets… »

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Ne plus se laisser marcher sur les pieds

Cet honneur qui lui est fait ne l’empêche pas de dire ce qu’elle pense d’Hollywood où « les hommes décisionnaires éprouvent du désir pour les actrices et le leur font payer en les humiliant ». Et la Sienna Miller d’ajouter : « Bien sûr que j’ai été victime du sexisme à Hollywood ! Il m’est souvent arrivé d’entrer dans une pièce pleine d’hommes et de me sentir inférieure parce qu’étant mignonne, ces messieurs me prenaient de haut. »

A 37 ans, "l’âge de la maturité", la comédienne a résolu de ne plus se laisser marcher sur les pieds. « Il m’a fallu du temps pour oser penser que je méritais d’être prise en considération pour mon travail, précise-t-elle. Après tout, j’ai mis un enfant au monde contrairement à ces messieurs qui n’ont qu’à la boucler. » Dynamique et enthousiaste, Sienne Miller brûle d’envie de se colleter à des rôles de femmes fortes.

a

Pas de James Bond féminin

Son personnage de grand-mère assumant la garde de son petit-fils dans American Woman est un bon exemple qui démontre l’étendue de son talent. « C’est une femme qui ne renonce jamais, précise-t-elle. Mère et grand-mère très jeune, elle évolue jusqu’à se libérer de l’adversité. C’était la première fois que je tenais le rôle principal d’un film sans partenaire masculin pour partager l’affiche. »

Pour autant, la star aime toujours voir des hommes sur un écran. « Je ne suis pas pour un James Bond féminin, il vaut mieux créer une espionne originale que d’essayer d’adapter un personnage préexistant. Il est bien qu’on continue à avoir des hommes aussi comme têtes d’affiche. » A quand Sienna Miller en 008 ?

Sujets liés