Festival Lumière : Frances McDormand et Donald Sutherland rejoignent le « parrain » Coppola

FESTIVAL Thierry Frémaux met les petits plats dans les grands pour fêter les 10 ans du Festival Lumière en octobre prochain

Caroline Vié
— 
Frances McDormand dans «3 Billboards - les panneaux de la vengeance» de Martin McDonagh
Frances McDormand dans «3 Billboards - les panneaux de la vengeance» de Martin McDonagh — 20 th Century Fox
  • Le Festival Lumière se déroulera à Lyon du 12 au 20 octobre.
  • Thierry Frémaux a déclaré son « intention de montrer les films sans les juger ».
  • Frances McDormand et Donald Sutherland seront présents pour cette édition 2019.

Le Festival Lumière fête ses dix ans. Thierry Frémaux, directeur de cette manifestation lyonnaise célébrant les films de patrimoine, a décidé de souffler les bougies en bonne compagnie et a fait de nouvelles annonces dans ce sens.

« Lumière est un festival de l’admiration », a expliqué Thierry Frémaux ce mardi matin à la presse. Outre Francis Ford Coppola, annoncé dès juin, qui recevra le Prix Lumière 2019 pour l’ensemble de sa filmographie, le public rencontrera d’autres grands artistes à aduler.

Des femmes et pas des moindres

Frances McDormand, accompagnée par son époux le cinéaste Joel Coen (oui, l’un des frères Coen) fait rêver. Cette actrice sublime, oscarisée pour 3 Billboards et Fargo, se verra notamment célébrée pour Mississippi Burning d’Alan Parker. Ce sera un vrai bonheur que de croiser cette grande dame qui ne se montre pas souvent en France. L’actrice Marina Vlady et Lina Wertmüller, réalisatrice italienne notamment du sulfureux Pasqualino seront aussi de la partie.

Quelques messieurs très spéciaux

Donald Sutherland présentera entre autres F.T.A (Fuck the Army) documentaire antimilitariste réalisé au moment de la Guerre du Vietnam. Daniel Auteuil a confirmé sa présence. Thierry Frémaux a annoncé que l’acteur s’était remis à la guitare et pourrait en faire la démonstration à Lyon. « Nous tenons à ce que le Festival reste un lieu convivial où tout le monde peut se croiser sans pression en toute simplicité », insiste Thierry Frémaux. L’an dernier, Catherine Frot avait chanté. Daniel Auteuil sera-il le suivant à se lancer ?

Des films à tomber

La possibilité de revoir des films « du patrimoine » sur grand écran est aussi unique au Festival Lumière. Parmi les très belles annonces de ce matin, La Roue d’Abel Gance en cinéconcert est l’une séances les plus alléchantes. Ce film muet de près de huit heures sera présenté en deux parties. Des rétrospectives André Cayatte, fin observateur de la France des années 1950 et George Romero (La nuit des morts-vivants) donnent aussi très envie. « Nous ne sommes pas là pour juger les films mais pour les montrer », insiste Thierry Frémaux.

Montrer sans juger

On attend impatiemment le prochain film de Francis Ford Coppola. Il tournera sur place sa version de La sortie de l'usine Lumière à Lyoncomme l’avaient déjà fait des pointures comme Martin Scorsese, Jane Fonda et Catherine Deneuve avant lui. La devise du festival – « Good Films, Good Food, Good Friends » (Bon Films, Bonne Bouffe, Bons Potes) donne envie de dire : vivement le mois d’octobre !