Cédric Kahn : « Catherine Deneuve sait ce qu’elle représente mais elle n’est pas obsédée par son image »

CHORAL Cédric Kahn revient sur sa collaboration avec Catherine Deneuve qu’il dirige dans « Fête de famille » en salle ce mercredi

Caroline Vié

— 

«Fête de famille» de Cédric Kahn
«Fête de famille» de Cédric Kahn — Le Pacte
  • Cédric Kahn offre un rôle de cheffe de famille à Catherine Deneuve.
  • La star a accepté très facilement de tourner avec le réalisateur qui la dirige pour la première fois.
  • Le cinéaste a été impressionné par la simplicité de la comédienne à laquelle il donne également la réplique.

Cédric Kahn met en scène pour la première fois Catherine Deneuve dans Fête de famille, film choral où un anniversaire tourne au pugilat entre les invités. Il lui offre un rôle central dans cette comédie grinçante. Une belle fête digne de la carrière riche en musique(s) de la star à redécouvrir dans la vidéo ci-dessous.

« Je n’ai pas écrit pour Catherine Deneuve, confie Cédric Kahn à 20 Minutes, mais j’ai évidemment pensé à elle car elle est une sorte de mère idéale. Elle a accepté le film tout de suite, de façon très simple : c’est une femme spontanée. »

Ancrée dans le réel

Catherine Deneuve est impériale dans la peau de cette mère (et grand-mère) tentant de maintenir un semblant d’ordre et d’entente entre les siens. « Catherine est crédible dans ce rôle car elle est très ancrée dans le réel et qu’elle n’a rien d’une diva, insiste me réalisateur de La Prière. Quand on la voit mettre les mains dans la farine pour pétrir de la pâte, on y croit. » Ces face-à-face avec sa fille, incarnée par une Emmanuelle Bercot impressionnante dans sa folie pas toujours douce, font partie des moments les plus intenses de ce beau film offrant de magnifiques portraits de femmes.

Pas du tout intimidante

Le cinéaste ne s’est pas laissé impressionner par la filmographie de Catherine Deneuve. « Le fait d’incarner l’un de ses fils dans le film a rapidement réduit les distances entre nous, raconte-t-il. Tourner face à elle n’avait rien d’intimidant car nous étions tous égaux dans le jeu. Nous pouvions commenter nos prises réciproquement. » Cédric Kahn s’est réservé le rôle du frère aîné autoritaire et donneur de leçons face à un Vincent Macaigne, cadet farfelu et un brin irresponsable. Leur mère a une préférence marquée pour ce grand gamin aussi capricieux qu’attachant.

Se fondre dans le groupe

Véritable ciment d’une unité familiale malmenée, l’actrice ne tire pas une seule seconde la couverture à elle. « Catherine Deneuve sait ce qu’elle représente mais elle n’est pas obsédée par son image, précise Cédric Khan. Je crois qu’elle se sentait à l’aise à l’idée de participer à un film où elle pouvait se fondre dans le groupe. »

La mise en scène sait se faire discrète pour laisser exister des personnages parfois dérangeants au milieu desquels la star évolue avec le naturel ahurissant des grandes comédiennes.