«Le Roi Lion»: Jon Favreau corrige une erreur du classique de 1994

ANATOMIE Le réalisateur Jon Favreau a modifié un des personnages du Roi Lion par souci de réalisme

A.D.

— 

Image du «Roi Lion».
Image du «Roi Lion». — Disney

La version en live action du Roi Lion n’en finit pas de battre des records. Avec 1.335 milliards de dollars au box-Office, ses recettes dépassent celles de La Reine des neiges, plus grand succès de tous les temps pour un film d’animation avec 1.277 milliards en tout. Le long-métrage de Jon Favreau est aussi devenu le 12e film le plus rentable de tous les temps. Si le film en images de synthèses de Jon Favreau est un fidèle remake du classique de 1994, quelques changements ont été opérés.

Comme l’a remarqué Allociné, le singe Rafiki est doté d’une queue dans la version originale. Cette dernière a disparu dans le blockbuster de 2019. Dans le classique de Disney, il est présenté comme un babouin. Il serait en réalité un mandrill avec les marques rouge et bleu sur son visage. Dans un souci de réalisme, le réalisateur lui a supprimé la queue et aussi cette réplique à l’adresse de Simba : « Ça veut dire que je suis un babouin, et toi pas ! »