«Fast and furious»: Dwayne Johnson, Jason Statham et Vin Diesel auraient eu la garantie de ne pas perdre de combats

CINEMA Selon le « Wall Street Journal », les acteurs ont signé une clause pour ne pas paraître plus faibles que les autres

C.W.

— 

Dwayne Johnson et Jason Statham.
Dwayne Johnson et Jason Statham. — Copyright Universal Pictures

Les vrais, les durs, les tatoués, ne perdent jamais. Selon le magazine Wall Street Journal, repéré par GQ, la production des films Fast and furious a inscrit une clause spéciale dans les contrats de Dwayne Johnson, Jason Statham et Vin Diesel : ne jamais perdre à la bagarre. De même, les coups reçus par les acteurs seraient minutieusement comptés.

Si l’on savait que les scènes de combat sont parfaitement chorégraphiées, et que rien ou presque n’est laissé au hasard, on apprend donc que certains zigotos en particulier, bénéficient d’un traitement de faveur.

Des coups de pied comptabilisés

Ainsi, la sœur de Vin Diesel (également productrice de la franchise) s’assurerait du nombre de coups reçus par son frère, et Jason Statham aurait signé un contrat qui les limite. Enfin, de manière générale, la production garantirait que les coups de poing et de pieds soient « distribués » de manière égale entre les têtes d’affiche, précise GQ, afin que personne ne paraisse plus faible que les autres.

Que voulez-vous, ça fragilise les gros muscles.