«Once Upon a Time in... Hollywood»: Quentin Tarantino réalise le meilleur démarrage de sa carrière

BOX OFFICE Son nouveau film se déroule en 1969, à une époque où le nouvel Hollywood et la contre-culture symbolisée par Roman Polanski et Dennis Hopper bourgeonnent

L.B. avec AFP

— 

Le réalisateur Quentin Tarantino à l'avant-première de Once Upon a Time in Hollywood, à Los Angeles
Le réalisateur Quentin Tarantino à l'avant-première de Once Upon a Time in Hollywood, à Los Angeles — Sarah Stewart/Starface

Quentin Tarantino a fait une arrivée en trombe au Box-Office américain. Once Upon a Time in… Hollywood a récolté 41,1 millions de dollars, ce qui permet au réalisateur de Kill Bill de réaliser le meilleur démarrage de sa carrière.

Son nouveau film se déroule en 1969, à une époque où le nouvel Hollywood, mouvement qui a révolutionné le cinéma américain, et la contre-culture symbolisée par Roman Polanski et Dennis Hopper bourgeonnent.

Le duo séduisant Di caprio/Pitt

Ce monde d’auteurs idéalistes, de doublures fidèles, de westerns spaghettis et, plus tragiquement, de hippies meurtriers (Charles Manson et sa secte) a séduit les critiques, notamment grâce au duo Leonardo DiCaprio/ Brad Pitt (qui incarnent respectivement un acteur célèbre et sa doublure).

Le film a notamment été présenté en mai au festival de Cannes, où il a été chaleureusement accueilli. La sortie en France est prévue mi-août.